03 juin 2022 · 5 min read

Des analystes considèrent le Luna Classic (LUNC) comme un actif spéculatif et un "meme coin"

Les jetons Luna Classic (LUNC) de l'ancienne blockchain Terra - désormais connue sous le nom de Terra Classic - continuent de circuler et restent disponibles sur de nombreux exchanges. Mais avec le stablecoin algorithmique terraUSD (UST) qui se négocie bien en dessous de sa parité avec le dollar, et la migration de l'écosystème vers la nouvelle blockchain Terra, LUNC a-t-il encore une quelconque utilité ?

Source: Adobe/ChaosMaker

La question se pose car, ces derniers jours, les anciens et les nouveaux jetons Luna sont disponibles pour le trading sur de nombreux exchanges. Jusqu'à présent, cependant, les traders ont surtout remis en question l'utilité du nouveau jeton Luna, laissant entendre qu'il a peu de valeur et peu de cas d'utilisation réels.

Darren Lau, fondateur de la lettre d'information Daily Ape et ancien analyste de la société d'investissement crypto Spartan Group, a notamment posé la question suivante sur Twitter la semaine dernière : "Quelle est la proposition de valeur de LUNA sans l’UST ?".

D'autres s'interrogent sur les véritables intentions derrière le lancement du nouveau jeton.

"La seule raison d'acheter LUNA 2.0 est de se qualifier pour le prochain airdrop de LUNA 3.0 après qu'il soit passé à zéro comme LUNA 1.0", a écrit Luke Martin, trader et hôte de Stacks Podcast, sur Twitter plus tôt cette semaine. D'autres semblent partager le même avis : un utilisateur affirme que jusqu’à présent, personne n’a été "capable d'expliquer quels sont les cas d'utilisation de LUNA."

Prix de Luna Classic:

Source: CoinGecko

Des actifs hautement spéculatifs

Commentant sur le sujet, Ben Caselin, responsable de la recherche et de la stratégie auprès de la bourse crypto AAX, a déclaré à Cryptonews.com qu'il ne considérait pas LUNC comme différent du nouveau jeton : tous deux ont peu de valeur pour les utilisateurs ordinaires. Ces deux jetons ont été réduits à des "actifs hautement spéculatifs" avec "une tokenomics et une utilité discutables", a déclaré Caselin.

Il a expliqué que le meilleur cadre à utiliser pour essayer de comprendre la valeur des deux jetons Luna est de les comparer "à la même logique qui anime les monnaies mèmes."

Par ailleurs, le responsable de la recherche d'AAX a déclaré qu'il est peu probable que l'ancienne chaîne Terra suive une progression similaire à Ethereum Classic (ETC) - une blockchain qui continue à survivre avec une communauté qui lui est propre.

"Bien que partageant une désignation similaire, Luna Classic n'a rien à voir avec Ethereum Classic. Cette dernière a continué d'exister et de voir un volume de trading, principalement en raison d'un noyau de traders à principes qui étaient initialement en désaccord avec le hard fork d'Ethereum, suite au piratage du DAO", a déclaré Caselin.

Il a ajouté que LUNC n'est "pas un token fondé sur des principes", mais plutôt "un vecteur de spéculation". Et en raison des faibles volumes de trading actuels, il est également vulnérable à la manipulation, a averti Caselin.

"Au cours des semaines et des mois à venir, nous verrons si l'un ou l'autre continuera à gagner en popularité et si le marché s'équilibrera ou non". Attirer de nouveaux investisseurs alors que les investisseurs de Luna Classic se retrouvent avec des pertes permanentes n'est pas une reprise", a souligné le chercheur.

Exploitation du prix de Terra Classic 

Des acteurs malveillants se sont déjà livrés à des tentatives de manipulation de l’ancienne blockchain Terra, en exploitant une erreur dans un oracle de tarification pour Terra Classic afin de drainer les fonds de plusieurs pools d'actifs synthétiques sur la plateforme DeFi Mirror Protocol.

"Le piratage va s'aggraver à l'ouverture des marchés demain, à moins que l'équipe de développement n'intervienne et ne corrige l'oracle des prix", avait écrit FatMan, un chercheur pseudonyme de Terra, à propos de cet incident le week-end dernier.

Fort heureusement, Mirror Protocol semble avoir été en mesure de limiter les dégâts en désactivant l'utilisation de plusieurs actifs synthétiques comme garantie sur la plateforme. "La crise a été évitée", a déclaré FatMan à ses 61 000 followers sur Twitter environ 12 heures après avoir tiré la sonnette d'alarme.

Une extrême volatilité demeure

Le point de vue de Caselin selon lequel Luna Classic est désormais un actif hautement spéculatif semble exact au vu du graphique des prix des derniers jours.

Sur l’exchange OKX, où LUNC est disponible depuis le 29 mai, le jeton a été soumis à une extrême volatilité. À partir d'un prix d'ouverture de 0,00008 USD, le prix de LUNC a plus que doublé au cours des deux jours suivants, avant de s'effondrer à nouveau le troisième jour.

Le jeton se négocie actuellement aux environs de 0,00010 USD, soit 20 % de plus qu'à l'ouverture le 29 mai.

En l'absence d'une meilleure explication, il semble que la valeur fondamentale peu claire de Luna Classic soit à l'origine de l'extrême volatilité du jeton.

Par conséquent, la comparaison avec une monnaie mème prend tout son sens. Et en suivant cette logique, les traders et les investisseurs feraient bien de considérer leurs paris sur le jeton comme des jeux de hasard plutôt que des investissements traditionnels basés sur des valeurs sous-jacentes.

Pendant ce temps, le nouveau jeton LUNA a chuté de 64 % en cinq jours depuis son lancement.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: