La star du football Ronaldinho dément son implication dans une escroquerie crypto de plus de 60 millions $

Thomas Renault
| 2 min de lecture
Ronaldinho dément toute implication dans une escroquerie crypto de 60 millions $

La légende du football, Ronaldinho, a récemment démenti toute implication dans une affaire d’escroquerie aux cryptomonnaies estimée à plus de 60 millions de dollars. Lors d’une audience au Congrès, l’ancien joueur professionnel a affirmé que son image avait été utilisée à mauvais escient pour promouvoir un programme en crypto supposément frauduleux.

Le témoignage de Ronaldinho devant le Congrès brésilien

Ronaldinho, la star à la retraite du football professionnel, s’est récemment exprimé devant une commission d’enquête parlementaire au Brésil. Il a fermement nié toute implication dans le prétendu schéma de pyramide en crypto, nommé “18kRonaldinho”, qui promettait aux investisseurs un rendement quotidien de 2 % sur leurs investissements en cryptomonnaie.

Suite à ces allégations, une action en justice a été intentée contre la société, réclamant pas moins de 61 millions de dollars de dommages et intérêts.

Source : Criptoeconomia

L’utilisation non autorisée de son image

L’ancien joueur de football a exprimé que son nom et son image avaient été utilisés sans son autorisation. Selon lui, les photos utilisées dans les supports marketing de “18kRonaldinho” étaient issues d’un contrat qu’il avait signé en juillet 2019 avec une filiale de la société en question.

Cependant, ce contrat, qui portait sur la vente de montres, a été résilié en octobre de la même année et n’a jamais été mis en œuvre. Ronaldinho se positionne donc également comme une victime de cette présumée escroquerie.

Le silence sur les remboursements et les conséquences légales

Lors de l’audience, Aureo Ribeiro, président de la commission d’enquête, a posé à Ronaldinho la question sensible du remboursement potentiel des investisseurs lésés. À cela, Ronaldinho a choisi de garder le silence.

Aureo Ribeiro : "La commission d'enquête n'a pas l'intention d'étouffer le marché des actifs cryptographiques"
Aureo Ribeiro : “La commission d’enquête n’a pas l’intention d’étouffer le marché des actifs cryptographiques”. Source : Camara 

Il est également resté muet sur la question de l’action en justice de 61 millions de dollars intentée contre lui. Avant cette audience, Ronaldinho avait déjà manqué deux convocations antérieures, invoquant des conditions météorologiques défavorables comme raison de son absence.

Une enquête plus large sur les escroqueries en cryptomonnaies

Il convient de noter que cette audience s’inscrit dans le cadre d’une enquête plus large lancée en juin par la Chambre des députés du Brésil. L’enquête vise à éclaircir les activités de 11 entreprises, toutes suspectées par la Commission des valeurs mobilières du pays d’avoir promis faussement des rendements élevés grâce à des investissements en cryptomonnaies.

Ce n’est pas la première fois que le Brésil est confronté à des affaires de fraudes en cryptomonnaie impliquant des figures publiques. En 2022, la police brésilienne a démantelé un schéma de pyramide en crypto qui aurait attiré non seulement des joueurs de football, mais aussi des mannequins de haut niveau, le tout pour un montant étonnant de 769 millions de dollars.

Source : Cointelegraph