04 juin 2022 · 9 min read

Entretien exclusif avec Jacqui Pretty, responsable du marketing de SwissBorg

Lancée en 2017 avec un succès retentissant, la plateforme SwissBorg s’est très vite imposée dans la cryptosphère comme un joueur sur lequel il faudrait désormais compter. Devenue licorne en seulement trois ans (une valorisation à plus d’un milliard de dollars), SwissBorg est passée du statut de start-up à une entreprise à la résonance internationale employant des centaines de personnes dans plus de 20 pays. Jacqui Pretty, la responsable du marketing de SwissBorg revient à l’occasion de son passage au Paris Blockchain Week Summit sur ce succès fulgurant et sur les différents chantiers qui sont en cours chez SwissBorg.

Jacqui Pretty, responsable du marketing de SwissBorg

Cryptonews: Qu'est-ce qui a amené SwissBorg à participer à cet événement ?
Jacqui Pretty: SwissBorg a une très solide base d'utilisateurs français, plus de 170 000. C'est la raison pour laquelle le français a été la première langue dans laquelle nous avons traduit notre application, car nous comprenons l'importance de prendre des décisions d'investissement dans sa propre langue.

Notre équipe compte également plusieurs membres français, comme notre fondateur Cyrus Fazel qui a grandi en France ou notre cofondateur Anthony Lesoismier-Geniaux qui est français, ce qui signifie que l'équipe a de nombreux liens en France. 

De plus, c'est aussi l'une des grandes conférences sur la crypto en Europe, donc cela avait beaucoup de sens.

Le public du Salon de la Crypto était-il principalement composé de Français ?
Le public était très hétérogène et international, il y avait d'autres sociétés cryptos qui étaient là pour réseauter et établir des connexions, des investisseurs particuliers et il y avait bien-sûr les membres de la communauté SwissBorg. 

Quels sont vos principaux objectifs en venant à Paris ?
Une des raisons principales est d’être au contact direct avec notre communauté française qui soutient SwissBorg depuis notre ICO en 2017. L'autre raison est d'offrir à SwissBorg plus de notoriété toujours dans le but de nous aider à atteindre une adoption de masse pour la cryptomonnaie.

SwissBorg a été créée en 2017. Cinq ans, c'est très long dans la cryptosphère. Qu'est-ce qui a le plus changé pendant cette période ?
Lorsque nous avons réalisé notre ICO en 2017, le marché des cryptomonnaies était en plein essor, le Bitcoin et l'Ether ayant atteint des sommets historiques (pour l'époque). Nous avons levé l'équivalent de 50 millions de francs en crypto-actifs, puis tout s'est effondré. Nous sommes passés du All Time High (ATH) à l'hiver crypto, ce qui correspondait au moment où notre équipe construisait l'appli SwissBorg. 

L’environnement de marché de 2022 n’a rien à voir avec celui de 2021 et son bull run qui a permis à SwissBorg de devenir une licorne avec notre jeton atteignant 1 dollar, puis 1,5 dollar, ce qui a par ailleurs permis d’avoir une valorisation d'un milliard de dollars

En ce qui concerne la croissance du produit, nous avons lancé notre application en mars 2020 avec moins d'une centaine d'utilisateurs et nous en sommes aujourd’hui à plus de 620 000.

Quelles sont les valeurs fondamentales de SwissBorg ?
L'accessibilité et la transparence en sont deux parmi les plus importantes. 

Nous sommes très tournés vers la communauté et la seule façon de démocratiser la gestion de patrimoine est de rendre la crypto accessible à tous.

La transparence est également très importante pour nous. Il est essentiel que les utilisateurs voient exactement ce qu'ils paient en matière de frais, nous sommes très clairs à ce sujet. Nous publions des rapports mensuels, afin qu'ils sachent exactement ce qui se passe avec notre programme annuel. Nous testons et expérimentons également, nous construisons des choses aussi vite que possible et nous tirons des enseignements de ce que nous avons construit.

Récemment est sorti la fonctionnalité SmartSend, pouvez-vous nous expliquer ce qu'elle apporte?
Oui, c'est une fonctionnalité très pratique qui permet à tout utilisateur de l'application SwissBorg d'envoyer de la cryptomonnaie à d'autres utilisateurs sans avoir à payer de frais de gas. Il est donc concrètement possible d'effacer la notion de frontière et de transférer de la valeur gratuitement entre les 115 pays que nous représentons. Et un des avantages principaux, c'est que les utilisateurs n'ont besoin que d'un numéro de téléphone pour effectuer le transfert. Ensuite, si les personnes qui reçoivent les actifs n'ont pas l'application, elles n’ont qu’à l’installer pour récupérer l'argent. 

Donc, d'un côté, c'est génial pour les membres de la communauté existante parce qu'ils peuvent partager de la crypto très facilement, mais c'est aussi génial pour développer la communauté parce que les gens devront télécharger l'application pour obtenir leur crypto. J'ai moi-même testé SmartSend avec mon mari qui n'aime pas spécialement les cryptomonnaies. Je lui ai envoyé quelques CHSB et il n'a eu qu'à télécharger l'application pour les récupérer. 

Présentation vidéo de SmartSend:

L'année dernière, SwissBorg est devenue une licorne. Ce "diplôme officieux" a-t-il changé quelque chose en termes d'activité, de croissance, de chiffres ?
Il a évidemment apporté beaucoup de joie à la communauté, mais il a aussi déclenché une croissance exponentielle l'année dernière. Parce que le CHSB est un altcoin, qu'il n'est pas disponible sur de nombreux échanges et que les investisseurs ont vu le prix de ce jeton s’envoler, ils ont dû se procurer l'application SwissBorg pour prendre part à la croissance et à l'écosystème de CHSB.

Pouvez-vous me dire quelques mots sur le développement de SwissBorg dans les semaines, les mois à venir, en dehors de la fonctionnalité peer-to-peer ?
Les paiements en peer-to-peer vont évidemment être énormes car ils augmenteront la viralité de l'application. En ce qui concerne l'expansion géographique, nous nous concentrons sur le marché suisse-allemand. Avec les trois langues, nous pouvons désormais toucher toute la Suisse, mais aussi l'Allemagne, l'Autriche, le Benelux, la France... Nous nous concentrons sur les régions autour de la Suisse.

La prochaine grande nouveauté sera Thematics. C’est comme un ETF ou un indice boursier pour la crypto, où les investisseurs peuvent investir dans un paquet d'actifs en une seule transaction, au lieu de choisir et de sélectionner des cryptos une par une. Ces paquets seront automatiquement rééquilibrés pour maintenir la diversification, et les actifs seront regroupés en fonction de thèmes, comme la durabilité ou les cryptos vertes, ce qui signifie que vous pouvez investir directement dans ce en quoi vous croyez.

Nous travaillons également à la refonte de notre portefeuille Smart Yield, avec des solutions de rendement personnalisées où les utilisateurs pourront choisir le niveau de risque qu'ils veulent prendre et le niveau de rendement pour ce risque. Ainsi, une personne prudente pourrait choisir un rendement plus faible, par exemple 5 % par an, tout en sachant que ses actifs sont en sécurité. Une personne qui prend davantage de risques pourrait obtenir un rendement de 40 %, mais elle choisirait une option plus risquée.

Comment voyez-vous l'avenir de la finance mondiale ? Une fusion entre la TradFi et la DeFi est-elle inévitable ?
Je pense que cela doit arriver, car une fusion est la première étape avant une transition totale vers la DeFi. Je ne pense pas en revanche que l'on puisse passer directement de l'un à l'autre sans fusionner les deux, car il y a tellement de gens que nous devons accompagner d'un monde à l'autre et c'est trop très difficile à faire sans avoir de “pont”. L'une des choses que SwissBorg fournit est précisément ce pont, car notre application est une solution centralisée pour l'investissement en cryptomonnaies, mais des fonctionnalités comme nos portefeuilles Smart Yield se connectent aux plateformes DeFi pour générer des rendements.

 SwissBorg se veut un pont entre la TradFi et la DeFi

Que faudra-t-il pour que les cryptomonnaies soient adoptées dans le monde entier ?
L'accessibilité est la clé car la crypto n'est toujours pas accessible pour beaucoup de gens. Premièrement, il est difficile d'apprendre comment fonctionnent les différents portefeuilles et les différentes plateformes. Deuxièmement, il y a un risque élevé car si vous perdez vos clés privées, vous pouvez perdre vos fonds sans aucun moyen de les récupérer. Cette combinaison entre la complexité technique et le risque fait que beaucoup de gens hésitent parce qu'ils n'ont pas le temps ou l'envie de prendre le temps d'apprendre. Et ceux qui pourraient s’y intéresser voient le risque et se disent "Ce n'est pas pour moi". C'est pourquoi des solutions permettant de rendre les choses accessibles aideront la cryptomonnaie à être adoptée en masse.

Suivez SwissBorg sur Twitter, YouTube, Facebook, Telegram.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: