Accueil ExclusifArticles

ThunderCore: la décentralisation avec les avantages de la centralisation?

ThunderCore: la décentralisation avec les avantages de la centralisation? 0001

Photo: Site Web ThunderCore

Qu’est-ce que le projet ThunderCore? Il s’agit d’une blockchain ayant sa propre cryptomonnaie, s’étant donné pour mandat un véritable défi: arriver à la décentralisation tout en gardant les avantages de la centralisation.

Les créateurs du projets, Rafael Pass and Elaine Shi, partent du principe que les systèmes centralisés comme Visa présentent des avantages évidents, tels que des transactions quasi instantanées, notamment, mais souffrent en revanche d’un manque de transparence et de sécurité. Thunder propose donc une solution qui se veut le meilleur des deux mondes: le recours à la décentralisation via une blockchain publique de type EVM-compatible (machine Ethereum virtuelle), mais ayant les performances des solutions centralisées. L’idée principale de ThunderCore est en effet de combiner une approche centralisée à une technologie décentralisée.

Scalabilité et vitesse

La création principale de Thunder, c’est la fastchain (voie rapide). Il s’agit d’un ensemble de nodes (noeuds) qui vont traiter en priorité les transactions. Cet ensemble de noeuds est appelé le Comité. Il présente l’avantage de consommer jusqu’à mille fois moins d’électricité et d’atteindre un nombre de transactions par seconde entre 1 200 et 1 600. À titre comparatif, le nombre de transactions maximum que peut atteindre Bitcoin varie entre trois et sept par seconde, et on parle de 10-20 transactions par seconde pour le réseau Ethereum. Le but des créateurs du projet est de rendre la blockchain scalable et utilisable par un grand nombre d’utilisateurs. À l’heure actuelle, c’est un des enjeux que doit résoudre Bitcoin. Le réseau n’est en effet pas prêt à être utilisé à l’échelle de la planète. C’est pour cela que des solutions comme le Lightning Network sont proposées.

ThunderCore: la décentralisation avec les avantages de la centralisation? 101
Photo: Site Web ThunderCore

Le protocole Thunder utilise un système de masternodes qui ont été choisis par les utilisateurs, d’où la décentralisation du projet. Dès que 75% de ces nodes ont validé une transaction, elle est instantanément inscrite dans le registre, ce qui fait en sorte qu’il faut moins de cinq secondes pour que les fonds arrivent à destination. Pour choisir les nodes, il faut que les utilisateurs mettent à disposition une partie de leurs actifs (stake-in/escrow). Le comité est ainsi constitué de stake-holders et coordonné par une autorité centrale appelée l’Accélérateur. Cette entité traite les transactions et les envoie “au bon endroit”, à savoir vers les noeuds les moins engorgés, ce qui permet de garantir le grand nombre de transactions traitées. En cas de bug sur cette fastchain, les transactions sont basculées vers la slowchain, la blockchain traditionnelle.

ThunderCore: la décentralisation avec les avantages de la centralisation? 102
Photo: Site Web ThunderCore

Pour Ethereum

Le protocole Thunder a été imaginé pour intégrer facilement et rapidement les projets Ethereum (jetons ERC20). Thunder prend directement en charge les contrats EVM-smart et les EVM-DApps conçus pour Ethereum, grâce à de solides éléments techniques qui ont été développés par leur équipe, afin de rendre cette technologie compatible avec la blockchain Ethereum, dans un premier temps.

À l’heure actuelle, nous ne savons pas où sera listé le jeton de Thunder qui n’est pas encore en vente, mais il est annoncé qu’il sera supporté par le Trust Wallet de Binance.

Si vous voulez en savoir plus sur le projet, le Youtubeur Hasheur a réalisé une vidéo explicative très visuelle sur ce projet.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles