Une transaction avec la crypto Solana consomme moins d’énergie que 2 recherches Google

En période hivernale, le réseau d’électricité se retrouve sous « tension » dans beaucoup de pays ! Cela remet inévitablement sur la table la question de la consommation d’énergie. Dans ce domaine, les cryptos et leurs activités de minage énergivores « électrisent » souvent le débat. Pour autant, toutes les cryptos ne se valent pas sur le plan écologique. La crypto Solana (SOL) fait partie des bons élèves sur le plan environnemental.

Source : Adobe / Aleksandra Sova

Solana (SOL), une crypto eco-friendly ?

Solana a intégré les contraintes environnementales dans son développement. Ainsi, à partir de mai 2021, le réseau a payé les services de Robert Murphy, un conseiller énergie et climat. L’objectif de cette collaboration est de quantifier l’impact environnemental des activités Solana. Un rapport sur la consommation énergétique du réseau SOL a justement été publié par la fondation Solana.

Le document établi qu’une transaction sur le réseau Solana consomme 0,00051 kWh ou 1 836 Joules. Beaucoup ou pas ? Pour s’en rendre compte, le rapport met en perspective ce chiffre avec d’autres activités très classiques, telles que .

  • Allumer une lampe LED pendant une heure : 36 000 J ;
  • Travailler pendant une heure avec un ordinateur et un écran : 46 800 J ;
  • Regarder la télévision pendant une heure sur un écran LCD de 40 inch (100 cm) ou plus : 540 000 J.

Une transaction sur le réseau Solana se montre donc bien plus économe que beaucoup d’activités du quotidien. Le rapport mentionne également qu’une recherche Google consomme 1 080 J. Autrement dit, d’après le rapport, une transaction sur le Solana consomme moins que deux recherches Google !

Solana ferait beaucoup mieux que l’Ethereum 2.0 ?

Mais où se situe Solana par rapport à d’autres cryptos ? Justement le rapport mentionne quelques chiffres pour comparer Solana avec Ethereum et Bitcoin par exemple. Une transaction sur le réseau Bitcoin consommerait 6 995 592 000 J, autrement dit des millions de fois plus que sur Solana ! Avec son modèle de POW, rien d’étonnant à ce que le Bitcoin soit moins eco-friendly ! 

Mais qu’en est-il de l’Ethereum ? Dans sa version actuelle avec la POW, une transaction sur Ethereum consomme d’après le rapport 692 820 000 J ! Dans sa version 2,0 équipée de la POS, la consommation passerait à 126 000 J. Autrement dit d’après le rapport, même après le déploiement de la POS (en 2022), le réseau Ethereum se montrerait toujours plus énergivore que Solana. Encore une fois, ces chiffres sont fournis par la fondation Solana et non par un acteur indépendant.

Pris dans son ensemble, le réseau Solana met en jeu 1 196 validateurs et environ 20 000 000 000 de transactions. Côté énergie, cela représente une consommation de 11 051 066 kWh par an d’après le rapport, soit l’équivalent de la consommation d’environ 1 038 foyers américains.

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115