Accueil ExclusifArticles

2020, la décennie de l'hyperbitcoinisation?

Par Kyle Torpey
2020, la décennie de l'hyperbitcoinisation? 101
Source: Adobe/IBEX.Media

L'équité monétaire du Bitcoin (BTC) pourrait conduire à ce que les années 2020 deviennent la décennie de l'hyperbitcoinisation, une forme théorisée de démonétisation, selon Lucas Nuzzi, responsable des données réseau chez Coin Metrics, fournisseur de données cryptos.

"Tout ce que nous avons vécu jusqu'à présent a renforcé la proposition de valeur de Bitcoin", a-t-il déclaré lors de la conférence en ligne Mainnet de Messari il y a quelques jours.

Nuzzi a expliqué que la distribution équitable et l'histoire mouvementée de Bitcoin ont créé cette "base monétaire véritablement décentralisée et apatride".

"Il n'y a pas de fondation, pas de société de développement derrière Bitcoin. Il s'agit d'une base monétaire véritablement apatride qui renforce les arguments en faveur du BTC en tant que réserve de valeur, ce qui peut désormais être étayé par des données et renforcer réellement l'idée que cette cryptomonnaie est l'antithèse de l'interventionnisme et le type de monnaie dont nous aurons besoin dans les années 2020", a-t-il souligné.

La politique monétaire prévisible de Bitcoin

Dans la première partie de son exposé, M. Nuzzi a évoqué le paradoxe qui est apparu en ce qui concerne le dollar américain.

"La réponse des banques centrales à la pandémie du Coronavirus a créé beaucoup de paradoxes monétaires", a-t-il M. Nuzzi.

Lire aussi: L'adoption massive du Bitcoin serait-elle bénéfique ou préjudiciable à l'économie?

"D'une part, on s'inquiète largement de l'interventionnisme des banques centrales et du fait que les marchés ne reflètent pas vraiment la réalité, quelle qu'elle soit. D'autre part, il y a une demande accrue pour le dollar américain".

Évolution des avoirs depuis le début de chaque programme

2020, la décennie de l'hyperbitcoinisation? 102
Source: Federal Reserve Bank of St. Louis.

Comme l'indique le tableau ci-dessus, qui a été inclus dans la présentation de M. Nuzzi, le programme actuel d'assouplissement quantitatif a été beaucoup plus agressif que les précédentes fois. Selon Nuzzi, on estime que le bilan de la Réserve fédérale pourrait atteindre 11 000 milliards de dollars d'ici la fin de l'année.

Malgré cette formidable augmentation de l'activité de la Réserve fédérale, le DXY (Dollar Index Spot) est en hausse d'environ 0,9 % depuis le début de l'année. Par ailleurs, les valeurs stables libellées en dollars ont connu une croissance considérable cette année, la valeur totale de ces valeurs stables ayant pratiquement doublé au cours des derniers mois.

Bitcoin a fêté son troisième halving, (réduction par deux du nombre de nouveaux bitcoins créés) tandis que les banques centrales du monde entier faisaient tourner la planche à billets.

Nuzzi a également partagé des données qui indiquent une croissance de l'utilisation du BTC comme réserve de valeur au fil des ans. Récemment, le facteur “HODL sur un an”, qui est une mesure directe de l'utilisation du Bitcoin comme réserve de valeur, a dépassé pour la première fois les 50%. Cela signifie que la moitié de l'offre de Bitcoin n'a pas bougé depuis au moins un an.

Avantages du Bitcoin par rapport à l'or

Selon M. Nuzzi, la récente crise aurait dû être vue comme un contexte parfait pour l'or.
"La crise de l'or s'est d'abord sentie justifiée parce que l'or s'appréciait par rapport aux marchés mondiaux dans les premiers stades de la pandémie, mais l'or lui-même a été affecté par les problèmes de la chaîne d'approvisionnement mondiale que la pandémie a introduits", a déclaré M. Nuzzi.

Lire aussi: Quatre échanges cryptos se partagent 90% du volume des échanges de Bitcoin.

En mars, des millions d'onces d'or n'ont pas pu être livrées en raison de problèmes liés à la chaîne d'approvisionnement.

"Les gens qui pensaient posséder de l'or ont réalisé qu'ils étaient à la merci de ces tierces parties qui sont soumises à d'autres problèmes auxquels vous êtes confrontés en cas de pandémie, et pendant ce temps, Bitcoin fonctionnait comme d'habitude", a noté Nuzzi.

Le réseau Bitcoin a réglé 50 milliards de dollars de transferts d'argent en avril, comme l'a fait remarquer Nuzzi.

"En cette époque de pandémies et de troubles sociaux, il est assez clair qu'une réserve de valeur fiable doit être portable et numérique", a ajouté Nuzzi.

L'analyste des données du réseau Coin Metrics a également souligné que, comme le taux d'émission de Bitcoin est en baisse grâce au halving, l'offre de l'or est en expansion en raison de l'augmentation de la production en Chine, en Russie et en Australie.

"En fait, cette année sera la première année où l'inflation de l'offre de Bitcoin sera inférieure à celle de l'or", a déclaré M. Nuzzi.

Le Bitcoin est un actif très dispersé

M. Nuzzi a également abordé l'importance de la décentralisation des détenteurs de Bitcoin lors de son intervention.

"Ce qui rend Bitcoin unique en tant que système monétaire équitable, c'est que, en tant que premier actif crypto fonctionnel, il n'y avait fondamentalement aucune garantie ni aucun précédent qui aurait pu prévoir son succès", a déclaré Nuzzi.

Du point de vue de Nuzzi, l'histoire agitée de Bitcoin, de la fermeture de Silk Road aux guerres concernant la taille des blocs, a été extrêmement utile pour augmenter le turnover de cet actif.

"Ces premiers adoptants qui ont connu les premiers booms ont vendu leurs bitcoins aux nouveaux venus parce qu'il n'y avait aucune garantie de succès et qu'il y avait beaucoup de FUD [peur, incertitude et doute], et ces nouveaux venus sont ensuite devenus des early adopters et ce cycle a sans aucun doute démocratisé la base monétaire de Bitcoin", a déclaré Nuzzi.

Afin d'illustrer ce point plus clairement, Nuzzi a comparé la dispersion des bitcoins au niveau relativement plus élevé de centralisation que l'on trouve dans les altcoins.

2020, la décennie de l'hyperbitcoinisation? 103

Le graphique ci-dessus montre l'évolution d'une année sur l'autre du nombre d'adresses sur chaque réseau de crypto-actif qui détiennent plus de 1% de la base monétaire totale.

"Ici, vous pouvez voir, par rapport à il y a trois ans, que le nombre d'adresses qui détiennent plus de 1% de l'offre de Bitcoin a diminué de 33%, et au fil des ans, Bitcoin a constamment décentralisé sa base monétaire", a expliqué M. Nuzzi. "Alors que des actifs comme Ripple, Stellar, et même Zcash sont constamment devenus plus centralisés au fil des ans".
_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles