Le Wyoming recherche un directeur pour diriger ses efforts en matière de “jetons stables”

Le Wyoming est connu pour être un des Etats les plus crypto-friendly du territoire américain. Avec la promulgation du Wyoming Stable Token Act, le Wyoming se prépare à émettre un token stable dont le fonctionnement s’apparente à celui d’un stablecoin adossé au dollar. La création du Wyoming Stable Token Commission fait suite à la promulgation de cette loi. La Commission est le premier organisme étatique américain habilité à émettre ces jetons stables.  Elle souhaite actuellement étoffer son staff en commençant avec le recrutement de son directeur exécutif.

Les attributions de ce directeur exécutif

La Wyoming Stable Token Commission est composée du gouverneur du Wyoming, du vérificateur de l’État, du trésorier de l’État et de quatre experts supplémentaires désignés. La Commission est responsable de la mise en oeuvre de cette nouvelle législation. Selon une offre d’emploi publiée sur le site web du gouvernement, la Commission recherche actuellement un directeur exécutif pour l’assister dans l’exécution de sa mission.

Les responsabilités de ce directeur général incluent notamment le développement d’un cadre stratégique autour de ce token stable. A cet effet, il devra concevoir un plan d’action complet pour l’émission de cet actif. Ce plan englobera les aspects de la recherche, la conception de produits, l’analyse juridique et réglementaire, la comptabilité, la stratégie d’investissement et les mécanismes de remboursement. Il devra également garantir la conformité du jeton avec les dispositions du Wyoming Stable Token Act et d’autres lois étatiques et fédérales applicables.

Le candidat idéal devra démontrer son expertise dans l’industrie blockchain. Il devra également disposer d’une connaissance des processus législatifs et des principales parties prenantes du Wyoming.

Des incertitudes autour du succès de ce jeton stable

Le gouverneur Mark Gordon avait précédemment exercé son droit de veto et s’était opposé à ce projet de loi. Par la suite, il avait finalement décidé de l’autoriser sans sa signature. Gordon a admis qu’il avait encore des doutes sur l’impact de cette loi sur la réputation de l’État en tant que leader de l’écosystème crypto. 

Ce développement fait suite au delisting de MiamiCoin et NYC Coin, deux crypto-actifs respectivement soutenus par la ville de Miami et de New York City. OKX, l’exchange sur lesquels ils étaient listés, a suspendu leur trading en mars dernier, invoquant une liquidité limitée et une manipulation potentielle des prix.

En avril, le Wyoming s’est joint au procès intenté par Custodia Bank contre la Federal Reserve Bank. Custodia Bank a déclaré que la FED n’avait pas respecté le délai de traitement pour sa demande pour un compte dit “principal”. Grâce à ce compte, Custodia aurait eu accès au système de paiement de la banque centrale – un outil qui permet aux institutions de dépôt de gérer les risques de liquidité. La FED a ensuite rejeté la demande de Custodia en janvier 2023.

Sources : Etat du Wyoming, Etat du Wyoming, Blockworks, OKX