Accueil ActualitésActualités Altcoin

0x en hausse suite à son listing sur Coinbase Pro, d’autres devises suivront

Par Fredrik Vold
0x en hausse suite à son listing sur Coinbase Pro, d’autres devises suivront 101
Source: iStock/CHBD

Alors que l’exchange majeur Binance a démontré cette semaine l’effet du retrait d’une devise de sa plateforme, un autre acteur majeur, Coinbase, vient de démontrer l’effet contraire.

Coinbase a en effet commencé à accepter les dépôts en 0x (ZRX) sur sa plateforme Coinbase Pro hier, et cela a entrainé une augmentation de 35% de son volume d’échange, avant que la devise ne recommence à être vendue. ZRX est à la hausse de plus de 15% au cours des dernières 24 heures et représente la seule devise qui ne soit pas un stablecoin et qui soit en vert parmi les 50 plus importantes cryptos en capitalisation de marché.

0x en hausse suite à son listing sur Coinbase Pro, d’autres devises suivront 102

Coinbase Pro est un exchange destiné aux traders actifs qui était anciennement connu sous le nom de GDAX. Dans une entrée de blog, la compagnie déclare ouvrir initialement trois marchés pour ZRX, soit ZRX/USD, ZRX/EUR et ZRX/BTC.

Dans sa déclaration, publié par le directeur général de Coinbase Pro, David Farmer, on peut lire que l’exchange réitère sa position et son intention de continuer à lister encore plus d’actifs dans le futur qui «rencontrent ses standards».

Cette déclaration marque un point tournant pour Coinbase qui, dans le passé, a toujours été hésitant à lister de nouvelles devises sur sa plateforme, et est longtemps resté avec une offre limitée à Bitcoin, Ethereum, and Litecoin.

En ligne avec les annonces précédentes de Coinbase, la nouvelle devise ne sera pas disponible immédiatement dans tous les pays. La compagnie a déclaré être en train de changer son processus d’enregistrement de nouvelles cryptomonnaies, et ajoute maintenant des actifs pays par pays dans l’espoir d’accélérer le processus d’ajout de devises.

Cependant, il semble que la nouvelle devise sera disponible dans la plupart des pays cette fois, avec seulement l’état de New York comme exception. En septembre dernier, l’état de New York avait été identifié comme « hostile aux cryptos » par Jesse Powell, le CEO de Kraken, après des échanges enflammés avec la procureure générale Barbara Underwood. Selon Powell, son exchange a quitté « l’enfer de New York il y a trois ans » afin d’éviter les difficultés avec les régulateurs de l’état.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles