Accueil ActualitésActualités Bitcoin

5 résolutions cryptos pour passer une bonne année 2019

5 résolutions cryptos pour passer une bonne année 2019 0001

Photo: iStock/SARINYAPINNGAM

Le mois de janvier est celui des bonnes résolutions, il n’y a pas de raisons que la cryptosphère ne prenne pas les siennes! En voici cinq à prendre et à tenir pour passer une année 2019 en mode serein.

#1 Je ne vais pas regarder CoinMarketCap 800 fois par jour.
Si vous n’êtes pas un trader, vous n’êtes pas obligé de consulter le prix des cryptos toutes les cinq minutes. Les derniers mois l’ont prouvé, on peut traverser de très longues périodes de stabilité avec des prix qui ne bougent pas ou presque, alors on se détend et on pense à autre chose.

#2 Je vais garder mon calme quand on me dira que le Bitcoin est mort.
Il n’est pas rare de rencontrer des gens qui vous lancent au détour d’une conversation: “D’après ce que j’ai lu, le Bitcoin, c’est mort!”. C’est même un grand classique. Notre interlocuteur a lu un article d’un média généraliste qui a fait un titre bien sensationnaliste du type: “La fin du Bitcoin” en se basant uniquement sur la baisse de 80% de son prix depuis janvier 2017. On lui répond avec calme que si on prend par exemple 2015 comme année de référence, où le prix était d'environs 300$, on peut dire que le Bitcoin affiche un impressionnant pourcentage de progression, le prix a été multiplié par 13! Tout est question de point de vue. Comme le Fonds Crypto Rivemont l'a récemment indiqué, "Juger de la croissance du bitcoin par son prix plancher plutôt que son plafond pour chaque année donne une vision encore plus claire de sa croissance":

2012: 4 $
2013: 65 $
2014: 200 $
2015: 185 $
2016: 365 $
2017: 780 $
2018: 3 200 $

Vous pouvez aussi aller dans leur sens et leur dire que Bitcoin est mort 300 fois en 2018.

#3 Je vais investir dans un portefeuille physique.
“Toutes mes cryptos sont sur un exchange, c’est bon, elles sont en sécurité” est le genre de phrase que l’on évitera de prononcer en 2019. Les exchanges, c’est bien pour échanger ses actifs, pas pour les conserver. Ça peut sembler évident, mais beaucoup trop d’utilisateurs continuent à garder leurs crypto-actifs sur des exchanges au lieu d’utiliser un portefeuille, l’idéal étant un portefeuille physique de type Ledger Nano ou Trezor. Les exchanges, ça se fait malheureusement pirater (assez souvent). La meilleure façon de bien protéger vos cryptos, c’est de ne pas faire confiance à un tiers et de conserver le contrôle de vos clés privées.

#4 Je vais lire, apprendre et me tenir plus informé de l’actualité des cryptos.
S’intéresser aux cryptomonnaies, ce n’est pas uniquement en connaître les symboles (BTC, ETH, XRP...) et les prix. Il faut aller un peu plus loin (beaucoup plus loin en fait) pour commencer à comprendre les choses. Bitcoin, pour prendre la plus connue des cryptos, c’est évidemment une cryptomonnaie, mais aussi un protocole, un réseau sur lequel d’autres applications sont en train d’être construites, il faut donc s’intéresser au Lightning Network par exemple et les solutions pour les micros paiements qu'il propose. La plupart des pays sont en train de définir des cadres juridiques et fiscaux pour les cryptomonnaies, certains pays souhaitent les bannir, d’autres en faire des monnaies numériques d’état ; c’est un vaste sujet en pleine évolution auquel il est donc très important de s’intéresser. Si c’est l’angle informatique qui vous intéresse, il y a de quoi faire, on peut “plonger dans le code” de Bitcoin facilement, il est open source. On peut aussi apprendre Solidity, le langage pour développer des smart contrats sur Ethereum notamment. Angle économique, technologique, informatique, philosophique, social… les cryptos devraient vous tenir occupés pour les prochaines années si vous cherchez à en apprendre plus.

#5 Je vais m’intéresser aux autres technologies que les cryptos.
Quand on met le nez dans les cryptos, quand on s’intéresse à la technologie blockchain, on y plonge souvent à fond, au risque de ne plus voir que ça, de ne plus s’intéresser qu’à ça. Or, il y a des domaines comme l’intelligence artificielle, la Fintech ou l’Internet des objets qui sont non seulement passionnants en soi, mais qui ont également de nombreux liens avec les cryptos et la blockchain, alors, élargissez vos champs d’intérêt!

#5 bis Je vais m’abonner à la newsletter de Cryptonews.
Parce que ça nous ferait plaisir ;-)

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles