Accueil ActualitésActualités Blockchain

57% des entreprises japonaises sont prêtes à adopter la technologie blockchain

Par Tim Alper
57% des entreprises japonaises sont prêtes à adopter la technologie blockchain 101
Source: Adobe/Blue Planet Studio

Une étude menée auprès des entreprises japonaises a révélé que 57 % d'entre elles envisagent d'adopter la blockchain, mais la plupart craignent que le Japon soit à la traîne par rapport aux autres pays dans la course à l'adoption de solutions basées sur cette technologie dans le monde des entreprises.

Telles sont les conclusions d'une étude de la société de conseil CryptoPie, basée à Tokyo, spécialisée dans la blockchain. L'entreprise affirme avoir interrogé 125 entreprises japonaises entre le 8 mars et le 30 avril de cette année.

Lire aussi: Le patron de Monex conseille d’acheter du Bitcoin, de l’or et des actions.

Les auteurs de l’étude ont déclaré que les grandes entreprises, les moyennes entreprises et les petites entreprises travaillant dans divers secteurs d'activité ont toutes participé à l'enquête.

Les taux d'adoption semblent relativement encourageants: 24 % des entreprises ont déclaré qu'elles avaient déjà introduit des solutions basées sur la technologie blockchain, ou qu'elles travaillaient sur des projets de validation de concept ou des projets pilotes impliquant la blockchain.

Toutefois, près de 44 % ont exprimé un certain degré d'incertitude quant à leur capacité réelle à mettre en œuvre des solutions blockchain.

Un tiers des entreprises ont déclaré qu'elles ne voyaient pas les avantages de la mise en œuvre de ce type de solutions et seulement 11 % ont déclaré qu'elles pouvaient envisager que la blockchain ait un impact direct sur leurs résultats financiers.

Les répondants ont également identifié des obstacles qui, selon eux, pourraient freiner les progrès liés à la blockchain, un tiers d'entre eux affirmant que la rentabilité était un obstacle, et 19 % déclarant qu'une "compréhension insuffisante de la technologie blockchain au niveau des services" risquait d'entraver l'adoption.

Plus de la moitié des personnes interrogées ont affirmé que la sensibilisation aux blockchains était plus faible au Japon que dans d'autres pays. Par ailleurs, 96 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles entendent davantage le mot "blockchain" aujourd'hui qu'il y a trois ans.

Selon les chiffres compilés par l’organisme japonais NGB à la fin de l'année dernière, et rapportés par le média Nikkei, les entreprises chinoises ont déposé 7 600 demandes de brevet entre 2009 et 2018, tandis que les entreprises japonaises n'en ont déposé que 380 au cours de la même période.

Le gouvernement japonais, peu habitué à perdre la course aux technologies contre la Chine, a tenté de corriger la situation. Au début de l'année, l'agence de régulation des services financiers a lancé une initiative visant à favoriser au pays le "développement durable" dans le secteur de la blockchain.

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles