Accueil ActualitésActualités Blockchain

60% des utilisateurs de smartphones sud-coréens utiliseront la blockchain

Par Tim Alper
60% des utilisateurs de smartphones sud-coréens utiliseront la blockchain 101
Source: iStock/stockstudioX

Des millions de clients de télécommunications sud-coréens auront désormais accès à une plateforme blockchain leur permettant de partager et de vérifier leurs diplômes d'études supérieures, leurs antécédents scolaires et leurs certificats d'emploi directement à partir de leur téléphone.

Deux des trois principaux fournisseurs de télécommunications du pays, SK Telecom et LG annoncent qu'ils vont déployer le service pour leurs utilisateurs au second semestre de 2019 selon News1.

Les utilisateurs devront télécharger une application pour pouvoir accéder au nouveau service. Environ 60% des propriétaires de smartphones sud-coréens utilisent SK ou LG U+, le reste utilisant KT. Ce dernier travaille également sur une gamme de ses propres services de blockchain.

C’est le résultat d'un projet soutenu par le gouvernement dirigé par SK Telecom et qui comprend le développement d'une nouvelle application appelée SSW (abréviation de Self Sovereign Wallet). Le projet bénéficie du soutien du ministère de la Science, de la Technologie et de l'Information, qui espère utiliser de tels développements dans le cadre de ses initiatives de technologie de gouvernement électronique et de blockchain.

Parmi les autres participants au projet figurent les grandes banques KEB Hana et Woori, ainsi qu'un certain nombre de startups nationales.

Pendant ce temps, la banque rivale Shinhan intensifie également son initiative blockchain. L’une de ses filiales, une maison de courtage P2P nommée Directional, est devenue l’une des récentes entreprises à annoncer qu’elle utiliserait Klaytn, une plateforme blockchain exploitée par la filiale Kakao Group.

Fn News rapporte que parmi les autres sociétés qui choisissent Klaytn, on trouve une plateforme de médias sociaux russe et une plateforme de partage de talents chinoise, ainsi qu'une filiale du géant du jeu sud-coréen Neowiz.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles