90% des clients institutionnels de BNY Mellon sont intéressés par les actifs numériques

Ruholamin Haqshanas
| 3 min de lecture
Source: AdobeStock / JHVEPhoto

La grande majorité des clients de Bank of New York Mellon (BNY Mellon) sont intéressés par l’investissement dans les actifs numériques, malgré la récente débâcle du marché. 

Citant une étude réalisée en 2022 auprès des clients de la banque dépositaire, Michael Demissie, responsable des solutions avancées de BNY Mellon, a confirmé que la grande majorité des clients ont fait part de leur intérêt pour les actifs numériques. Il a fait valoir que les actifs numériques sont “là pour rester” malgré le krach du marché de 2022 qui a conduit à l’effondrement de certaines grandes sociétés cryptos. 

“Ce que nous avons constaté, c’est que les clients sont absolument intéressés par les actifs numériques, au sens large”, a déclaré Demissie, s’exprimant lors d’un panel sur les cryptomonnaies à la 7e conférence annuelle FinTech et réglementation d’Afore Consulting.

Cependant, Demissie a noté qu’un cadre réglementaire fonctionnel et des services fiables à la hauteur de la confiance des investisseurs sont nécessaires. “Il est important que nous naviguions dans cet espace de manière responsable”, a-t-il déclaré. 

L’enquête de BNY Mellon, menée en octobre de l’année dernière, a révélé que 91 % des investisseurs institutionnels de la banque se penchent sur l’investissement dans les actifs numériques, 97 % d’entre eux affirmant que “la tokenisation va révolutionner la gestion des actifs” et sera “bénéfique pour le secteur”.

En outre, 70 % des clients de la banque ont déclaré qu’ils augmenteraient leur activité en lien  avec les actifs numériques si des services tels que la garde et l’exécution devenaient disponibles auprès d’institutions reconnues et de confiance. Par ailleurs, 88 % des clients de la banque ont déclaré qu’ils poursuivraient leurs projets malgré l’effondrement du marché en 2022.

Plus tôt cette année, Robin Vince, PDG de BNY Mellon, a déclaré que la banque s’engageait à poursuivre l’exploration des actifs numériques lors d’une conférence téléphonique sur les résultats. Le directeur général a identifié les cryptomonnaies comme étant un élément-clé de la stratégie à long terme de la banque.

M. Vince a déclaré que les cryptomonnaies deviendraient une source majeure de revenus pour la banque dans un avenir proche. Toutefois, selon le PDG, les actifs numériques devraient représenter une source négligeable de revenus pendant les cinq années à venir. 

M. Vince a reconnu qu’ignorer les actifs numériques “reviendrait à être le dépositaire d’il y a 50 ans et à s’en tenir au papier sans adopter l’ordinateur”, mais il a également ajouté que tous les investissements réalisés dans le secteur seraient effectués avec soin et délibérément.

Il a également abordé certains événements malheureux qui ont secoué le monde de la crypto l’année dernière, notamment l’effondrement sans précédent de FTX, autrefois le troisième plus grand exchange du monde qui a déposé le bilan en novembre de l’année dernière, en disant que ceux-ci ne font que souligner “le besoin de fournisseurs réglementés de confiance dans l’espace des actifs numériques.” 

BNY Mellon est une holding américaine de services bancaires d’investissement dont le siège est à New York et qui a toujours été amicale envers les actifs numériques. En 2022, la banque a reçu l’autorisation des régulateurs bancaires de New York d’accepter les dépôts en BTC et ETH de clients sélectionnés.