Accueil Actualités

l’Abkhazie interdit le minage de cryptomonnaies

Par Tim Alper
l’Abkhazie interdit le minage de cryptomonnaies 101
Source: iStock/shaadjutt

Le gouvernement de la République d'Abkhazie, largement méconnue, a interdit les activités de minage de cryptomonnaies et annoncé qu'il poursuivra les auteurs d'infractions.

Cette république de 8 660 km2, qui compte environ 240 000 habitants, est reconnue comme un État indépendant par la Russie et d’autres nations, mais est considérée par les Nations Unies comme faisant partie de la nation géorgienne d’Asie centrale.

La Géorgie est l’un des poids lourds du minage en Eurasie, abritant d’énormes centres de minage gérés par l’État et fonctionnant conjointement avec des sociétés comme BitFury. Et les habitants de l’Abkhazie se sont révélés aussi pro-cryptos que leurs voisins, de nombreux mineurs souhaitant tirer parti des bas prix de l’énergie dans leur pays.

Toutefois, les fournisseurs d’électricité abkhazes ont déclaré ce mois-ci que “les lignes de transmission et les sous-stations sont saturées en capacité”, car les mines de cryptomonnaies dans la région continuent de se développer.

Avec les températures hivernales en baisse, les craintes de pannes à l'échelle nationale semblent avoir obligé le gouvernement à agir. Selon l’agence de presse officielle Apsnypress, le gouvernement abkhaze a récemment adopté une nouvelle loi sur les mines. La législation permet aux fournisseurs d’énergie du pays, aux services de sécurité et au ministère de l’Intérieur de rechercher et de fermer par la force les fermes qui refusent de le faire d’elles-mêmes, traduisant “les individus et les entreprises” devant la justice.

Le gouvernement a affirmé que les mesures étaient “temporaires” et pouvaient être abrogées une fois que les fournisseurs auraient donné leur consentement. On a également interdit aux compagnies d’électricité d’autoriser les entreprises de minage de cryptomonnaies à acheter l’électricité excédentaire produite dans les grandes centrales hydroélectriques soviétiques.

Apsnypress indique que l’Abkhazie fera également avancer la législation relative aux cryptomonnaies et au minage, reconnaissant la nécessité urgente de fournir un cadre juridique aux réglementations au pays.

Le chef du fournisseur d’énergie géré par l’État avait auparavant averti que “si les températures chutaient, nous risquions de ne pas être en mesure de fournir de l’électricité à nos clients particuliers”.

En dépit d’un ralentissement mondial, les enthousiastes de la Communauté des États indépendants n’ont apparemment rien perdu de leur passion pour le minage – même si certains souffrent également de pannes de courant.

Dans le même temps, la BBC vient de sortir un sujet sur les “Bitcoin babushkas” en Sibérie:

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles