BTC 1.50%
$61,874.30
ETH 4.12%
$3,421.06
SOL 10.31%
$139.82
PEPE 18.65%
$0.000012
SHIB 7.87%
$0.000018
DOGE 7.95%
$0.12
XRP 0.74%
$0.47

Aminoca Brands et MyAnimeList lancent la « Fondation Animé », pour ramener les mangas sur la blockchain

Matthieu Dumas
| 2 min de lecture

Genesis et 3AC trouvent enfin un accord : 33 millions de dollars vont être versés

C’est une première : la blockchain et les mangas se rencontrent dans un partenariat stratégique inédit entre Animoca Brands, Animoca Brands Japan, San FranTokyo, et MyAnimeList. Ensemble, ils lancent la Fondation Anime. Ce partenariat cherche à « intégrer du contenu manga et anime » dans l’écosystème web 3 d’Aminoca brands, à travers des jeux, des animations et plus encore.

Une première sur la blockchain


Les créateurs de The Sandbox, Aminoca Brands, cherchent depuis leur début à promouvoir la propriété numérique et un Metaverse ouvert à tous.

C’est dans ce contexte que s’inscrit ce partenariat ; le secteur de l’animation et du manga japonais est en pleine croissance depuis le début des années 90, et avec une demande mondiale en augmentation, les marques espèrent profiter de cet engouement pour créer un nouveau type de contenu, de meilleure qualité et interactif.

L’objectif de cette collaboration est de fusionner blockchain et animé, deux secteurs en pleine croissance.

Yat Siu, co-fondateur de la Aminoca Brands a déclaré :

« Nous sommes ravis d’être un partenaire de la Fondation Anime, que nous considérons comme le fer de lance de la défense de la culture de l’animé au niveau mondial. L’Anime Foundation a un fort potentiel pour s’établir comme un réseau universel majeur d’identité, d’expériences et d’économies sur la chaîne.

Plutôt que de se concentrer sur quelques IP ou marques, la fondation stimulera le développement d’un anime-verse complet et inclusif, un écosystème alimenté par le Web3 pour la culture animé et manga on chain, basé sur de puissants effets de réseau et sur les droits de propriété numérique. »

Les détails du partenariat


Le partenariat a plusieurs objectifs : la création de projets « pilotes » web3, l’ajout de contenu manga dans l’écosystème web 3 d’Aminoca et enfin de développer l’industrie blockchain dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Sud).

Un des projets concrets annoncés est la création de jeux web 3 de « haute qualité », développés par Aminoca, destinés aux marchés asiatiques, ainsi que la création de contenus immersifs basés sur des animés.

MyAnimeList, avec ses 16 millions de membres enregistrés, est la plus grande communauté et base de données d’animé et de manga au monde. Le but est de l’amener sur le web 3.

Et ce n’est pas tout, Aminoca Brands veut aussi fournir des formations aux jeunes talents locaux.

Des services permettront aux fans de posséder des objets de collection numériques basés sur des séries japonaises populaires, le but étant de « transformer la façon dont les contenus animés sont consommés et monétisés ». À la rédaction de cet article, nous n’avons pas de détail sur les séries en question.

Pour ce faire, un des projets annoncés est de créer une « Anime ID » qui permettrait à chaque utilisateur d’avoir un « compte » qui tiendrait tous ces actifs numériques, utilisables sur l’ensemble des applications proposées par Aminoca.

En effet, l’un des autres objectifs de cette collaboration est de créer une plateforme sur laquelle les créateurs de contenu pourront monétiser leurs œuvres directement, tandis que les fans auront la possibilité de posséder des pièces de collection uniques.

Aminoca Brands a déjà investi dans plus de 380 projets Web 3, et continue de développer ces partenariats à la recherche de contenu toujours plus innovant.


Source : Aminoca Brands


Sur le même sujet :