Un analyste de Wells Fargo prédit la fin du cycle baissier pour le marché des actions : quel impact sur le marché crypto ?

Fredrik Vold
| 2 min de lecture
Source: AdobeStock / DW labs Incorporated

Un proéminent analyste de la banque américaine Wells Fargo a prédit que le marché baissier des actions est terminé pour le moment – une nouvelle qui pourrait également s’avérer positive pour le secteur crypto.

Selon Chris Harvey, stratège en actions très respecté auprès de Wells Fargo, le dernier repli observé sur le rendement des obligations d’entreprise très bien notées est “incompatible” avec un marché baissier prolongé de l’important indice boursier S&P 500.

Le S&P 500 est considéré comme un indicateur de l’appétit général pour le risque chez les investisseurs, et les changements de tendance majeurs sur ce marché pourraient donc se répercuter sur les marchés crypto.

L’analyste a déclaré que les positions solides au niveau des entreprises et des consommateurs signifient que le risque de baisse du marché boursier est désormais plus faible, et qu’il ne reste aucun catalyseur pour d’importants biais baissiers.

Cette perspective a été partagée par Harvey dans une note aux clients vue par Bloomberg et publiée lundi.

Resserrement des différentiels de crédit

Mr Harvey a ajouté que le rétrécissement des écarts de crédit observé récemment indique également que le marché baissier est probablement terminé.

“Les cycles baissiers prennent souvent fin lorsque nous assistons à de forts resserrements et à des émissions saines, comme ce que nous avons connu au cours des derniers mois. Lorsque les marchés baissiers passent au niveau supérieur, les spreads s’élargissent, et non se resserrent, comme c’est le cas aujourd’hui”, a écrit M. Harvey dans sa note, selon Bloomberg.

Le rétrécissement des écarts de crédit “soutient notre point de vue sur le risque systémique”, a-t-il ajouté.

Havery estime que l’objectif de fin d’année pour le S&P 500 de 4 200, ce qui place son objectif juste 1,5 % au-dessus du cours de clôture de lundi. En d’autres termes, l’analyste n’est pas excessivement optimiste quant aux actions pour cette année, même s’il pense que le pire est derrière nous. 

S&P 500 index. Source: TradingView

L’incrédulité reste le sentiment dominant

Parallèlement, Bloomberg a également souligné qu’une enquête menée à la fin du mois de janvier auprès des utilisateurs de son produit Markets Live a révélé que 70 % des personnes interrogées pensaient que le marché boursier n’avait pas encore touché le fond. Et ce, bien que le S&P 500 ait déjà chuté de 25 % par rapport à son sommet de l’année précédente.

Le S&P 500 a continué d’augmenter depuis que l’enquête a été menée, et il est actuellement en baisse d’environ 14 % par rapport à son pic de début janvier de cette année.

Ce sentiment fait écho à celui observé pour Bitcoin (BTC) et le marché crypto ;  beaucoup semblent croire que les principaux actifs numériques pourraient encore baisser avant une véritable reprise du marché.