L’ancienne COO de FTX refait surface chez Sino Global

Siméon Allegaert
| 2 min de lecture

Une ancienne dirigeante de FTX dénommée Constance Wang a refait surface au sein de la société Sino Global Capital, une firme d’investissement spécialisée dans le secteur crypto.

Après avoir passé près de quatre ans dans le groupe FTX, où elle a notamment occupé plusieurs postes clés comme par exemple celui de directrice des opérations, Constance Wang a rejoint Sino Global Capital selon un rapport de Bloomberg publié aujourd’hui et citant des sources anonymes proches du dossier. 

Constance Wang : l’une des principales collaboratrices de Sam Bankman-Fried

Ce recrutement intervient alors que Constance Wang a fait preuve d’une grande discrétion depuis l’effondrement de la plateforme de trading fondée par le célèbre Sam Bankman-Fried, sans doute en raison du choc que cet événement a provoqué sur l’ensemble du marché crypto. À la date de rédaction de cet article, Constance Wang et Sino Global Capital n’ont pas souhaité faire de commentaire au sujet de ce recrutement controversé.

Considérée comme l’une des principales collaboratrices de l’ancien directeur général de FTX, Sam Bankman-Fried, Constance Wang était également co-responsable de FTX Digital Markets, à savoir la filiale de l’entreprise aux Bahamas

Elle avait pour mission principale de stimuler la croissance du nombre d’utilisateurs de l’entreprise à l’échelle mondiale, en plus d’assurer la gestion des nombreux partenariats, des relations publiques, du marketing, des clients institutionnels. Selon son profil LinkedIn, elle a également travaillé pendant quelques temps avec Huobi Global et le Crédit suisse.

Alors que certains hauts dirigeants de la plateforme FTX ont été mêlés à des procédures judiciaires et ont même plaidé coupable dans certains cas, d’autres ont cherché à prendre un nouveau départ. C’est notamment le cas de Constance Wang que nous venons d’évoquer, mais aussi celui d’Amy Wu, qui dirigeait autrefois FTX Ventures et qui a récemment rejoint la firme d’investissement Menlo Ventures.

De son côté, Sam Bankman-Fried a lui-même a plaidé non coupable pour une large série d’accusations, et le directeur déchu est désormais assigné à résidence en attendant un procès qui ne manquera pas d’attirer toute l’attention des médias.

Source : Bloomberg