26 oct. 2021 · 4 min read

Cette étude sur la concentration du Bitcoin (BTC) omet des détails importants

Un document de recherche affirme que Bitcoin (BTC) est concentré entre "quelques mains", les 10 000 premiers détenteurs individuels contrôlant un tiers des pièces en circulation. Cependant, les membres de la communauté Bitcoin soulignent que les conclusions de cette recherche sont trompeuses.

Source: Adobe/terovesalainen

Selon un document rédigé par deux chercheurs du National Bureau of Economic Research (NBER), un organisme de recherche privé américain à but non lucratif, l'écosystème Bitcoin est "toujours dominé par des acteurs importants et concentrés, qu'il s'agisse de grands mineurs, de détenteurs de bitcoins ou d'exchanges".

"Cette concentration inhérente rend le Bitcoin susceptible de présenter un risque systémique et implique également que la majorité des gains résultant d'une adoption plus poussée sont susceptibles de retomber de manière disproportionnée sur un petit ensemble de participants", indique le document du NBER.

Bloomberg a déclaré sur Twitter que "les 1 000 premiers investisseurs individuels contrôlent environ 3 millions de bitcoins, et la concentration pourrait être encore plus grande."

En réponse à ces affirmations, Nic Carter, cofondateur de Coin Metrics et partenaire fondateur de Castle Island Ventures, s'est employé à démystifier l'idée que les avoirs en BTC sont aussi concentrés aujourd'hui qu'ils l'étaient aux débuts de Bitcoin.

"Regardez le nombre croissant d'adresses contenant une quantité x de bitcoins et il est indéniable que l'offre est de plus en plus dispersée", a déclaré M. Carter, notant que "la distribution par taille d'adresse" montre que les petites adresses obtiennent une part plus importante de l'offre globale.

Le coefficient de Gini mesure l'inégalité dans la distribution de richesse.

D'autres membres de la communauté ont fait la même remarque, un utilisateur déclarant : "Article biaisé. Ne mentionne pas la tendance à la redistribution". Dans le même ordre d'idées, un autre individu a fait remarquer que "la machine à faire peur aux gens se remet en marche".

Le point de vue de Carter a également fait écho à un étude de la société d'analyse on-chain Glassnode du début de l'année qui a déclaré que plutôt que d'affirmer que "2% des comptes" possèdent 95% de tous les BTC en circulation, le nombre est en fait plus proche de 71%.

À l'époque, cette découverte avait conduit le cofondateur et directeur de la technologie de Glassnode, Rafael Schultze-Kraft, à affirmer que "la propriété des BTC est beaucoup moins concentrée que ce qui est souvent indiqué dans les médias", ajoutant que le rapport prouvait également qu'elle s'était en fait "dispersée au fil du temps".

Par ailleurs, les affirmations selon lesquelles la grande majorité des bitcoins sont concentrés entre quelques mains seulement ne devraient pas surprendre le monde de la finance traditionnelle.

CNBC a révélé la semaine dernière que les 10 % des personnes les plus riches aux États-Unis possèdent 89 % de toutes les actions cotées aux États-Unis détenues par les ménages, tout en notant que ce chiffre "met en évidence le rôle du marché boursier dans l'accroissement des inégalités de richesse."

"Les 1% les plus riches possèdent beaucoup d'actions, le reste d'entre nous en possède un peu", avait alors déclaré à CNBC Steven Rosenthal, chargé de mission au Urban-Brookings tax policy center.

L’étude du NBER a également noté que la concentration des mineurs est encore plus forte, et que les 10 % de mineurs les plus importants contrôlent 90 % de la capacité de minage du Bitcoin, tandis que seulement 0,1 % (environ 50 mineurs) contrôlent 50 % de cette capacité.

Les chercheurs affirment que la concentration des mineurs rend le Bitcoin "vulnérable à une attaque de 51 %".

Les données fournies par le pool minier Bitcoin BTC.com montrent qu'au cours des trois derniers jours, huit pools (avec plus de 5 % du hashrate chacun) ont contrôlé 91 % du hashrate Bitcoin, ou la puissance de calcul du réseau. 

Distribution des pools de minage de Bitcoin au cours des 3 dernier jours :

Source: BTC.com

De plus, après que la Chine a sévi contre les mineurs locaux de BTC au début de l'année, le hashrate mondial est désormais mieux réparti dans le monde.  

Et si, en théorie, les mineurs de BTC pourraient coordonner une attaque à 51 %, cela serait extrêmement difficile et coûteux. Par exemple, selon les calculs théoriques de crypto51.app, une attaque d'une heure sur le réseau Bitcoin coûterait près de 2,7 millions de dollars. De plus, bien que ce type d'attaque puisse miner la confiance dans le réseau et nuire aux mineurs eux-mêmes, il ne fait que faciliter la double dépense, mais ne permet pas à l'attaquant de voler les jetons de tout le monde.

Andreas Antonopoulos discute de la possibilité d'une attaque à 51% :

 

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

    Regardez la dernière vidéo “Les 5 actus cryptos de la semaine:

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Notre podcast audio: https://www.buzzsprout.com/1111262

Notre chaîne YouTube: https://www.youtube.com/channel/UCEu7E2wqP3t3QzAWTWF9weg

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Instagram: https://www.instagram.com/fr_cryptonews

Facebook:  https://www.facebook.com/cryptonewsFR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR