ApeCoin DAO : les salaires à six chiffres des membres du « Special Council » font réagir la communauté

Benoit de Jessey
| 3 min read

ApeCoin DAO s’est imposée comme une figure importante sein de l’écosystème. Cette organisation autonome décentralisée (DAO) est au cœur de l’écosystème du Bored Ape Yacht Club, une communauté de détenteurs de NFT. Cependant, ApeCoin DAO est actuellement au centre d’une controverse concernant les salaires de ses dirigeants, une situation qui soulève des questions importantes sur la gouvernance décentralisée et la rémunération dans le secteur de la cryptomonnaie.

Origine de la controverse

La controverse a éclaté lorsque le secrétaire de l’ApeCoin DAO, connu sous le pseudonyme de “Vulkan”, a dévoilé sur Twitter un organigramme révélant les salaires des dirigeants de l’organisation. Les rémunérations mensuelles, allant de 7 000 à 75 000 dollars, ont suscité la surprise et l’inquiétude au sein de la communauté.

Cette divulgation a déclenché un débat animé sur la rémunération des dirigeants au sein des DAO. Les membres de la communauté ont exprimé leur préoccupation quant à la transparence et à l’équité de ces salaires, en particulier compte tenu de la nature décentralisée de l’organisation. Certains ont même remis en question la légitimité de ces salaires, suggérant qu’ils pourraient être disproportionnés par rapport à la valeur réelle apportée par les dirigeants à la DAO.

Les arguments des critiques 

Les critiques de la structure salariale actuelle d’ApeCoin DAO soutiennent que les salaires élevés des dirigeants ne sont pas justifiés. Ils estiment que Yuga Labs, le créateur d’ApeCoin, est le véritable moteur du succès de l’organisation, et que la DAO elle-même n’a pas créé de valeur significative.

Certains membres de la communauté ont même proposé une réduction de 50% des salaires du Conseil Spécial, tandis que d’autres ont demandé un “contrôle de compétence” pour s’assurer que les postes de direction sont occupés par des personnes qui contribuent activement à la DAO. Ces critiques soulignent l’importance de l’alignement des intérêts entre les dirigeants et la communauté, et suggèrent que des salaires élevés pourraient compromettre cet alignement.

La défense des dirigeants

Face à ces critiques, les dirigeants d’ApeCoin DAO ont défendu leur rémunération. Des membres éminents du Conseil Spécial, comme Alexis Ohanian et Yat Siu, ont justifié leurs salaires en les comparant à ceux des directeurs de sociétés cotées.

Ils ont souligné la responsabilité et la responsabilité associées à leurs rôles, et ont soutenu que leurs salaires étaient en adéquation avec ceux des postes de haute technologie. Ils ont également souligné que la rémunération était nécessaire pour attirer et retenir des talents de haut niveau, et que la réussite de la DAO dépendait en grande partie de la qualité de sa direction. En outre, ils ont fait valoir que la rémunération était un moyen de reconnaître et de récompenser le travail acharné et l’engagement envers la DAO.

Les implications pour la gouvernance décentralisée

Cette controverse met en lumière les défis liés à l’établissement d’une rémunération appropriée pour les rôles de direction dans une DAO, et souligne l’importance de l’engagement de la communauté dans les décisions de gouvernance. Alors que le débat se poursuit, il est clair que les décisions prises auront des implications durables non seulement pour ApeCoin DAO, mais aussi pour d’autres DAO. Cette situation souligne l’importance de la transparence, de la responsabilité et de l’engagement de la communauté dans la prise de décisions, des principes qui sont au cœur de la philosophie des DAO.

Sources : Yat Siu, Red Vulkan