Accueil ActualitésActualités Altcoin

L’apocalypse n’est pas pour aujourd’hui: Faketoshi perd la bataille BCH

Par Fredrik Vold
L’apocalypse n’est pas pour aujourd’hui: Faketoshi perd la bataille BCH 101
Source: iStock/sunara

Suite au hard fork spectaculaire de Bitcoin Cash qui a lieu hier, la communauté des cryptos peut se détendre ce vendredi matin puisqu'il semblerait que Bitcoin ABC, la crypto la plus populaire, soutenue par Bitcoincash.org et par Bitcoin.com de Roger Ver, est en tête de la course et que le trading est sur le point de commencer.

Au moment de la rédaction (7h00 UTC), Bitcoin ABC est clairement en tête en termes de taux de hash (la puissance informatique), et est également en tête en termes de blocs minés avec 52 blocs d’avance, selon les données de Coin.Dance. Comme le dit la simple règle du hard fork : la chaîne la plus longue l'emporte.

L’apocalypse n’est pas pour aujourd’hui: Faketoshi perd la bataille BCH 102

L'analyste crypto et écrivain Joseph Young a noté sur Twitter que la situation semble être une nette victoire pour Bitcoin ABC :

Traduction : « Bitcoin Cash (ABC) est en tête : plus de hash power, plus d’activités, et le prix le plus fort. Le prix est 4x plus fort (taux de marge).

Il semblerait que BCH a gagné. Il n’y a même pas eu besoin de Jihan Wu et des mineurs chinois. En tout cas ce n’était pas suffisant pour une attaque à 51% sur BCH. Apparemment les nodes BSV ont planté.

Faketoshi a perdu, la communauté a gagné. »

Cependant, celui qui s’autoproclame Satoshi Nakamoto, Craig Wright, surnommé Faketoshi, l'un des principaux militants de la proposition de Bitcoin SV, n'a pas encore perdu espoir :

Traduction : « Rappel : les compétitions de hash sont des marathons, non pas des sprints. Il ne faut pas crier victoire trop tôt. »

Les prix de BCH varient considérablement d'un exchange à l'autre, certains exchanges ayant suspendu le trading de BCH et d'autres continuant de le faire, comme on peut le voir dans le graphique ci-dessous :

L’apocalypse n’est pas pour aujourd’hui: Faketoshi perd la bataille BCH 103

Sur l’exchange Poloniex, qui avait permis le trading à l’avance de Bitcoin ABC et Bitcoin SV plus tôt ce mois-ci, le trading de BCH est maintenant suspendu et tous les soldes de BCH ont été convertis en BCH ABC et BCH SV selon un ratio de un pour un. Cela signifie que pour chaque 1 BCH qu'un utilisateur détient sur son compte, l'utilisateur a reçu 1 BCH ABC et 1 BCH SV.

« Nous soutiendrons les deux chaînes tant qu'elles resteront techniquement et économiquement viables après le fork. Si une seule chaîne reste viable, nous pouvons la renommer BCH », explique l’exchange via son site web.

Selon une nouvelle provenant de Binance vendredi matin, l’exchange a déclaré qu'il avait également suspendu le trading de BCH (appelé « BCC » sur Binance), et avait en revanche ouvert les marchés pour BCH SV et BCH ABC. Comme pour Poloniex, les soldes des utilisateurs de BCH ont été convertis, selon le ratio de un pour un, avec BCH SV et BCH ABC. Les dépôts et retraits des deux nouvelles cryptomonnaies ne sont pas encore disponibles, a déclaré Binance. L’exchange ouvrira aujourd'hui à 8h00 UTC le trading à nouveau pour les paires BCHABC/BTC, BCHABC/USDT, BCHSV/BTC et BCHSV/USDT.

Changpeng Zhao ou « CZ », le PDG de Binance, a tweeté :

Traduction : « Qu’on en finisse avec ce fork. Sérieusement, je n’aime pas les forks.

Une chose à retenir du fork, c’est que ces noms de symboles vont rester. Binance ne soutiendra pas le changement des symboles de trading par la suite. Si quelqu'un le réclame plus tard, qu’on le renvoie à ce tweet. »

Pendant ce temps, l’exchange Kraken a déclaré qu'il ne soutiendra initialement que Bitcoin ABC, mais a déclaré qu'il pourrait changer sa position plus tard après avoir surveillé la situation « dans les semaines et mois à venir après le fork ».

On attend toujours des nouvelles des autres exchanges qui n’ont pas encore pris de décision sur l’alternative qu’ils continueront à soutenir, à moins qu’ils ne décident de suivre l’exemple de Poloniex et Binance qui soutiennent les deux alternatives à la fois.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles