Archethic lance sa blockchain et y inscrit un 31e article à la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme

ARCHETHIC, groupe technologique franco-luxembourgeois qui construit les fondations d’un Internet universel de confiance, a lancé samedi 10 décembre 2022 sa blockchain éponyme « Archethic ». Inspirés par les valeurs d’universalisme inscrites dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, les équipes d’ARCHETHIC ont décidé de l’inscrire dans le genesis block de cette blockchain. 

Sébastien DUPONT, Président et co-fondateur d’ARCHETHIC TECHNOLOGIES commente 

« 74 ans après son écriture, il est évident que si la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme était écrite aujourd’hui, un article porterait sur la neutralité d’Internet et les libertés fondamentales des femmes et des hommes dans cet espace. Dans cet esprit, nous avons ajouté un 31ème article comme premier bloc de notre Blockchain Publique Archethic qui pourra être utilisée comme smart-contract entre toute personne signataire et les applications auxquelles elle accèdera. » 

Créé en 2017, le groupe ARCHETHIC est le fruit d’une vision commune d’experts de l’écosystème du paiement, de la cybersécurité et de la banque qui ont identifié le besoin de façonner l’architecture d’un nouvel Internet. En capitalisant sur l’expertise technique internationale de plusieurs passionnés et des partenariats avec l’écosystème de la recherche, notamment le CNRS et l’école Polytechnique, les équipes d’ARCHETHIC ont façonné en quelques années les fondations d’un Internet à la fois plus sécurisé, plus simple et beaucoup plus écologique. 

Basée sur plus de 4 années de recherche et sur 12 brevets internationaux, « Archethic » est une blockchain publique open-source conçue pour être à la fois plus rapide et consommer drastiquement moins d’énergie que l’offre actuelle. Par ailleurs, cette blockchain est développée pour être au cœur de l’internet de confiance, couramment appelé web 3.0.

Les 5 premiers brevets déposés par les équipes visent à créer un système permettant de s’émanciper de l’ensemble des logins, mots de passe et cartes d’identifications qui polluent et fragilisent l’environnement. ARCHETHIC entend les remplacer par une identification biométrique universelle, infalsifiable et garantissant le respect de la vie privée des utilisateurs (RGPD). Un des services qui sera ainsi proposé sera l’interopérabilité des KYC ; par exemple en permettant à une banque de certifier certaines données à une autre, sans que le client n’ai à re-dévoiler ni à re-fournir les mêmes informations.

Les 5 brevets suivants sont dédiés à la mise en place d’un réseau réellement décentralisé, la blockchain « Archethic ». Cette dernière est gouvernée par les mathématiques, résiliente aux cyber-attaques et permet de réduire la consommation de l’Internet actuel par 42000.

Enfin, les 2 derniers brevets déposés par ARCHETHIC ont pour objectif de permettre aux applications actuelles de migrer ou de s’interfacer vers ce nouveau réseau. Chaque application n’aura plus besoin de maîtriser l’ensemble des technologies pour lancer son service (gestion d’identité, gestion des stocks, paiements, interface aux fournisseurs externes, etc.). Elle pourra s’appuyer sur une plateforme d’échange universelle capable, à travers des smart-contracts, de mettre en relation instantanément toutes les offres en face de chaque demande. Par exemple elle permettra à un particulier d’offrir une place dans son coffre de voiture à un commerçant souhaitant expédier un produit. 

L’ensemble des aspects techniques du projet sont détaillés dans le Yellow Paper et le White Paper disponibles sur le site https://archethic.net

Un écosystème naissant adossé à des partenariats majeurs


Plusieurs entreprises ont déjà commencé à travailler à l’intégration de leurs services sur cette blockchain qui remplacera, à terme, les usages actuels d’internet : cybersécurité, boîtes mails, sites internet, market place, etc. 

Grégoire de SAINT-QUENTIN, ajoute 

« Alors que nos infrastructures hospitalières et énergétiques sont exposées, nos PME fragiles et nos données personnelles non-sécurisées, la blockchain ARCHETHIC représente une solution européenne de cybersécurité de confiance. C’est notre souveraineté technologique qui se voit renforcée avec la sortie de ce projet que je suis fier d’accompagner. » 

31ème article de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme inscrite dans la blockchain Archethic:

Ce texte est un communiqué de presse. Faites vos propres recherches et n'investissez que l'argent que vous pouvez vous permettre de perdre.