Accueil ActualitésActualités Blockchain

L'élan blockchain de la finance traditionnelle grâce aux géants asiatiques de la tech

Par Tim Alper
L'élan blockchain de la finance traditionnelle grâce aux géants asiatiques de la tech 101
Source: iStock/JamesBrey

En Corée du Sud, deux géants du web ont renforcé leurs liens avec le secteur financier traditionnel pour se préparer à l’engouement autour de la fintech, de la blockchain et des tokens.

D’après Fn News, les applications de messagerie Kakao et sa rivale Line, filiale du moteur de recherche Naver, ont développé leurs relations commerciales avec des banques, des prestataires de services financiers et des opérateurs de cartes de crédit en Corée du Sud et au Japon - ouvrant ainsi la voie à de nouvelles opportunités économiques fondées sur la blockchain avec, par exemple, des solutions de paiements classiques ou en messagerie instantanée.

Le média rapporte que Ground X, la filiale de Kakao spécialisée dans la blockchain, cherche à utiliser ses relations avec les géants bancaires nationaux Woori Financial Group et Shinhan Bank, tous deux partenaires de la plateforme blockchain Klaytn de Ground X. Woori Financial, qui développe des services financiers à l’aide de la blockchain, envisage de lancer un service de crypto-paiement par l'intermédiaire de sa filiale Woori Card, en s'appuyant potentiellement sur le réseau Klaytn.

Lire aussi: Investir dans Bitcoin en 2020 et dans le futur; prix, évolution, scénarios.

Line renforce également ses relations traditionnelles avec le secteur financier. La filiale de Naver pourrait finir par fusionner avec Yahoo Japon, filiale de SoftBank, où l’intérêt pour la blockchain et les cryptomonnaies n’est plus à démontrer.

L’application de messagerie instantanée a également renforcé ses relations avec l'industrie de la finance conventionnelle. Sa filiale fintech, LVC, a récemment annoncé un partenariat sur la blockchain avec Nomura, la plus ancienne société de courtage du Japon. Au cours des derniers mois, Nomura a signé d'importants fonds d'investissement pour LVC. Fn News affirme que les sociétés sont désireuses de combiner la technologie de Line ainsi que sa base d'utilisateurs avec le savoir-faire financier traditionnel de Nomura.

En outre, Fn News affirme que le gouvernement est susceptible d'assouplir le cadre réglementaire pour Naver et Kakao, en raison de la taille même des deux sociétés, après que le parlement sud-coréen ait voté la semaine dernière en faveur d'un nouvel ensemble de réglementations sur les cryptomonnaies. 

"Il est de plus en plus possible de diriger conformément une société spécialisée sur les cryptomonnaies entièrement on-chain, sans avoir recours à l'infrastructure financière existante ni même du soutien d'une entreprise traditionnelle. Cependant, si nous voulons introduire les cryptomonnaies dans le grand public, il faut aligner l'ancien monde financier avec le nouveau", a déclaré dans une tribune Alexis Roussel, CEO et co-fondateur de Bity, un fournisseur suisse de services en crypto-finance. "Sans cette synchronisation, les fournisseurs de services financiers actuels ne font que retarder les transformations inévitables et risquent d'être laissés pour compte à mesure que la nouvelle économie numérique se construit autour d'eux.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles