Audition sur les OVNI: la sphère crypto n’a pas perdu de temps à fabriquer 50 shitcoins extraterrestres

Thomas Renault
| 3 min de lecture
Audition sur les OVNI: la sphère crypto n'a pas perdu de temps à fabriquer 50 shitcoins extraterrestres

Lors d’une récente audition sur les OVNI, le gouvernement des États-Unis a été accusé de dissimuler des activités extraterrestres. Cette nouvelle surprenante n’a pas tardé à attirer l’attention de la communauté crypto, qui n’a pas manqué l’occasion de créer une série de cryptomonnaies mèmes.

Surnommées “alien shitcoins”, ces nouvelles monnaies numériques soulèvent des interrogations quant à leur viabilité et leur impact sur le marché.

La ruée vers les “alien shitcoins” après l’audition sur les OVNI

L’audition sur les OVNI, largement suivie par le public, a été une occasion en or pour la communauté crypto de tenter de tirer profit de l’événement. Au cours de cette audition, d’anciens fonctionnaires du gouvernement des États-Unis ont affirmé l’existence de vaisseaux spatiaux et de “biologiques” extraterrestres.

Lors de la sous-commission de la Chambre des représentants sur la sécurité nationale, David Grusch, ancien membre d’une force opérationnelle du Pentagone sur les phénomènes aériens non identifiés (UAP) et lanceur d’alerte, a témoigné sous serment et accusé le gouvernement américain de dissimuler des visites d’extraterrestres sur terre.

Depuis cette audition du 26 juillet, devenue virale, plus de 50 jetons à thème extraterrestre, UFO ou autre, ont fait leur apparition en l’espace de 24 heures.

Bien que David Grusch n’ait pas été en mesure de répondre à des questions spécifiques en raison du caractère classifié d’une grande partie des informations, il a exprimé que le gouvernement américain était en possession de vaisseaux spatiaux “non humains”

Selon des sources du Pentagone, toujours impliquées dans le programme UAP, Grusch a également évoqué la découverte de “biologiques” non humains à bord de ces engins.

Cependant, l’émergence de ces cinquante nouvelles cryptomonnaies sur le thème extraterrestre a suscité des doutes et des critiques. Les “alien shitcoins” ont été qualifiées de projets douteux et opportunistes par de nombreux experts en cryptomonnaies.

Les “alien shitcoins” : des risques potentiels pour les investisseurs

D’autres témoins ont par ailleurs pris la parole lors de l’audition, notamment Ryan Graves, directeur général d’Americans for Safe Aerospace, et David Fravor, un commandant de la marine à la retraite.

Fravor est particulièrement connu pour avoir capturé des images désormais célèbres d’un UAP en forme de “tic tac” au large de la côte ouest des États-Unis en 2004. Il a noté que ces objets en forme de “tic tac” pouvaient rester complètement immobiles dans des vents violents, ce qui l’a conduit à conclure que ces UAP étaient “bien au-delà des connaissances scientifiques que nous possédons actuellement”.

Sans perdre de temps, les crypto-enthousiastes se sont déjà lancés dans la création d’une multitude de nouvelles cryptomonnaies à thème extraterrestre. Selon les données de DexTools, une plateforme permettant aux traders de consulter un large éventail de jetons à faible capitalisation non vérifiés, plus de 50 jetons à thème alien, UFO et autres, arborant des symboles tels que “ALIENX,” “UFO” et “ALIEN,” ont vu le jour au cours des dernières 24 heures.

Cette vague de nouvelles cryptomonnaies soulève des inquiétudes quant à leur légitimité et leur viabilité, étant donné que de nombreux projets peuvent être sujets à des manipulations de marché ou à des pratiques douteuses.

Heureusement, la grande majorité des nouveaux jetons ont connu peu, voire aucune activité de trading malgré le sujet qui fait le buzz sur Twitter et les recherches sur Google.

Néanmoins, certains des mèmes coins sur le thème des extraterrestres à peine plus importants ont connu une performance légèrement meilleure. Selon les données de CoinMarketCap, le jeton UFO Gaming Token (UFO) a gagné 2,7 % au cours des dernières 24 heures, tandis que le token AlienFi (ALIEN) a enregistré une hausse de 6,2 % en sept jours.

Source : Cointelegraph