Les autorités de Bornéo saisissent des mineurs de crypto fonctionnant avec de l’électricité volée

Siméon Allegaert
| 3 min de lecture

Les forces de police de la ville de Miri, située sur l’île de Bornéo en Malaisie, ont mis fin à une opération illégale de minage crypto et ont procédé à une saisie du matériel à la suite d’un signalement anonyme.

Bornéo : 34 serveurs de minage crypto saisis par les autorités locales

Selon le média local The Borneo Post, Sarawak Energy a fait la découverte de ces activités illicites, qui impliquaient près de 34 serveurs de minage crypto fonctionnant grâce à de l’électricité volée par l’intermédiaire de plusieurs raccordements au réseau électrique. Dans le cadre de leur enquête, les autorités ont saisi tout l’équipement utilisé par cette opération, y compris les serveurs et les câbles de raccordement.

Sarawak Energy a estimé que cette activité illégale de minage crypto utilisait un peu plus de 6 000 ringgits malaisiens par mois d’électricité volée, soit l’équivalent de 1 300 dollars. Une annonce du service public a également indiqué que le vol d’énergie est un problème de plus en plus fréquent dans cette région, et cela alors que Sarawak Energy offre certains des prix pour l’énergie sur l’ensemble de la Malaisie.

Source : The Borneo Post

Par ailleurs, en 2023, les autorités ont saisi plus de 137 serveurs utilisés dans le cadre d’opérations illégales de minage crypto dans l’État de Senadin, où se trouve Miri, à la suite d’une autre dénonciation anonyme.

Le Bitcoin et les crypto-mineurs continuent de faire face à un marché baissier durable, notamment en raison d’un cadre juridique relativement flou aux États-Unis et des attaques répétées de la SEC sur l’ensemble du secteur crypto, ce qui a mis à rude épreuve de nombreuses opérations de minage crypto à l’échelle globale. Cette situation difficile a conduit plusieurs sociétés minières et opérateurs à vendre des BTC en quantités record au cours des derniers mois. 

À la date de rédaction de cet article, le prix du Bitcoin est situé à 29 238,01 dollars selon les données de TradingView, ce qui correspond à une baisse de 1,14 % dans les dernières 24 heures. La cryptomonnaie dominante de l’écosystème profite également d’un volume de trading de 11,78 milliards de dollars sur la période journalière et d’une capitalisation boursière totale de 568,22 milliards de dollars.

Source : TradingView

Bien que ce contexte indique généralement que le réseau Bitcoin est à son plus haut niveau de résilience, avec un nombre important de mineurs se disputant les récompenses des blocs tout en sécurisant le réseau, cela met également à rude épreuve les petits opérateurs qui ne bénéficient pas des économies d’échelle nécessaires pour lancer des opérations de plus grande envergure.

Néanmoins, le secteur du minage crypto reste particulièrement actif sur la période actuelle, avec le développement de plusieurs entreprises majeures comme Sazmining. Cette dernière ayant annoncé jeudi 27 juillet qu’elle allait étendre ses opérations en Amérique du Sud avec une installation minière de Bitcoin écologique au Paraguay.

Source : The Borneo Post

Avertissement : les cryptomonnaies constituent une classe d’actifs à haut risque. Cet article est fourni à titre informatif et ne constitue pas un conseil en investissement.