Banq : la filiale de Prime Trust dépose le bilan aux États-Unis

Benoit de Jessey
| 3 min de lecture

En ces temps particuliers, entre réglementation stricte et attaques de la SEC, les nouvelles ne cessent de se succéder à un rythme effréné. La plus récente concerne Banq, une filiale de Prime Trust, qui a déposé le bilan.Cette annonce survient dans un contexte particulier, quelques jours seulement après que BitGo, un autre acteur majeur de l’écosystème, ait annoncé son intention d’acquérir Prime Trust.

Les détails du dépôt de bilan

Banq, une entreprise spécialisée dans le traitement des paiements pour les entreprises de cryptomonnaies, a récemment déposé le bilan.

Selon les documents déposés auprès du tribunal de faillite du district du Nevada, la société a déclaré des actifs d’une valeur d’environ 17,72 millions de dollars et des passifs s’élevant à 5,4 millions de dollars. 

L’élément le plus frappant de ce dépôt de bilan est l’invocation par Banq de “transferts non autorisés” d’actifs vers une autre entreprise, Fortress NFT Group. Selon Banq, ces transferts, d’une valeur de 17,5 millions de dollars, ont été effectués par d’anciens dirigeants de la société. En outre, Banq prétend que ces mêmes individus ont illégalement transmis des secrets commerciaux et des informations propriétaires à Fortress NFT Group.

Les conséquences du dépôt de bilan

Le dépôt de bilan de Banq a des répercussions bien au-delà de ses propres murs. Plusieurs autres acteurs de l’écosystème de la cryptomonnaie sont touchés par cette situation

TrueUSD, par exemple, qui entretient une relation bancaire avec Prime Trust, la société mère de Banq, a annoncé une pause dans le mint et le rachat de son stablecoin. Cette décision a été prise en raison de “problèmes de bande passante” chez Prime Trust. 

De même, Haru Invest, une entreprise sud-coréenne d’investissement en cryptomonnaie, a suspendu ses opérations en citant des difficultés avec un fournisseur de services non nommé. Bien que Haru Invest n’ait pas nommé ce fournisseur, il est largement supposé qu’il s’agit de Banq ou de Prime Trust. 

Enfin, l’annonce de ce dépôt de bilan soulève des questions quant à l’impact que cela pourrait avoir sur l’acquisition prévue de Prime Trust par BitGo. Cette acquisition, annoncée peu de temps avant le dépôt de bilan de Banq, est actuellement en attente d’approbation réglementaire.

Les litiges internes de Banq

Au-delà des chiffres et des implications pour l’industrie de la cryptomonnaie, le dépôt de bilan de Banq révèle également des conflits internes profonds.

La société accuse d’anciens dirigeants d’avoir transféré sans autorisation des actifs et des secrets commerciaux à Fortress NFT Group. Cette entreprise a été fondée par l’ancien PDG, CTO et CPO de Banq.

Banq a engagé des poursuites judiciaires contre ces individus, les accusant d’avoir volé des secrets commerciaux pour lancer Fortress NFT Group et d’avoir commis des fraudes pour dissimuler leurs agissements.

En janvier, le tribunal a ordonné que l’affaire soit réglée par arbitrage, une procédure qui est toujours en cours. L’issue de cet arbitrage pourrait avoir un impact significatif sur l’issue de la faillite de Banq.

Entre les conséquences pour les partenaires de Banq et Prime Trust, les implications pour l’acquisition de Prime Trust par BitGo, et les litiges internes de Banq, l’impact de cette situation est loin d’être négligeable.

Sources : Twitter