Une banque américaine révèle 170 millions de dollars d’avoirs en crypto au deuxième trimestre

Thomas Julia
| 3 min de lecture

Qui ne se souvient pas des faillites des banques Silicon Valley, Signature et Silvergate cette année, qui ont fait craindre l’arrivée d’une nouvelle crise financière? Depuis, la combinaison banque exposée aux cryptos et basée en Californie fait mauvais genre. Ce n’est pas l’avis de la banque SoFi, basée à San Francisco. Son rapport d’activité du deuxième trimestre 2023 révèle en effet que cette institution financière détient dans ses coffres 170 millions de dollars d’avoirs en crypto-monnaies. Explications. 

Une banque traditionnelle et de cryptos à la fois 

La banque américaine, qui compte plus de 6 millions de clients, a connu une augmentation significative de ses avoirs en cryptos par rapport au trimestre précédent. Sur les 170 millions de dollars d’investissements dans ces actifs numériques, la banque détient notamment 82 millions de dollars de BTC, 55 millions en ETH et 5 millions en DOGE. La présentation des résultats aux investisseurs a également révélé que SoFi a intégré plus de 500 000 clients et prend désormais en charge le trading de plus de 22 crypto-monnaies. Cependant, si la banque permet à ses clients d’acheter et de vendre diverses cryptos, elle n’offre pour l’instant pas de service de staking. 

Il faut dire que le fonctionnement de SoFi est particulier. En effet, elle n’était pas encore enregistrée comme banque lorsqu’elle a commencé à offrir des services autour des cryptos en 2019, en partenariat avec Coinbase. Elle n’a obtenu une licence bancaire qu’en février 2022, ce qui en fait l’une des rares banques traditionnelles à fournir aussi des services de cryptos. Pour rappel, l’association du secteur bancaire traditionnel et du monde des cryptos est considérée comme une étape cruciale pour atteindre une adoption massive de ces actifs numériques. Une étape qui est apparue plus que compromise après la faillite des 3 banques californiennes, très exposées aux fluctuations des cryptos, cette année. 

Le modèle de la SoFi irrite donc, sans surprise, les autorités financières américaines. Des autorités qui se sont érigées en ennemi des services cryptos en 2023, en témoignent les nombreux procès intentés contre les géants du secteur. 

Un modèle mal accueilli par les autorités financières américaines 

Des remontrances envers la banque californienne ont été émises par la Réserve fédérale américaine et les législateurs. En novembre 2022, un comité du Sénat américain a remis en question la conformité de SoFi à la loi bancaire, tout en lui laissant jusqu’à janvier 2024 pour rentrer dans le rang. Contacté à ce sujet par différents médias, SoFi Bank n’a pas pour l’instant pas communiqué sur ce délai imposé par le législateur et sur la manière dont il pourrait affecter ses avoirs en cryptos. 

La donne va peut-être changer si les lois sur les cryptos, actuellement examinées à la Chambre des représentants et au Sénat, sont adoptées d’ici là. Une issue que SoFi doit appeler de ses vœux. 

Sources: Cointelegraph, Thebittimes, Insidebictoins