Banque centrale européenne : L’euro numérique offrira une “confidentialité maximale”, mais pas autant que l’argent liquide

Fredrik Vold
| 1 min de lecture
Source: AdobeStock / Sergey Kelin

Une nouvelle monnaie numérique de banque centrale (CBDC) en Europe serait conçue en tenant compte de la protection de la vie privée, même si elle ne serait jamais aussi privée que l’argent liquide, selon un fonctionnaire de la Banque centrale européenne (BCE).

S’exprimant lundi devant la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen, Fabio Panetta, membre du conseil d’administration de la BCE, a déclaré qu’une CBDC en euros “serait complémentaire” à l’argent liquide et imiterait les meilleures caractéristiques des paiements en espèces.

Il a toutefois admis qu’une telle CBDC n’offrirait probablement pas le même degré de confidentialité que l’argent liquide.

“Nous essaierons de reproduire les caractéristiques de l’argent liquide que les gens apprécient et que les citoyens préfèrent. C’est-à-dire un niveau de confidentialité maximal“, a déclaré M. Panetta.

Il a ajouté que cela signifie qu’une CBDC dans l’UE sera conçue en tenant compte du “niveau maximal de confidentialité”, y compris la possibilité d’effectuer certaines petites transactions de manière anonyme.

Le responsable de l’ECN a déclaré :

“Nous étudions – même si la technologie n’est pas encore mûre – la possibilité d’avoir des paiements hors ligne qui, s’il s’agit de paiements de faible valeur, pourraient permettre aux gens d’accéder à des [paiements] totalement anonymes”.

Bien qu’il parle sérieusement de l’introduction d’un euro numérique semi-privé, M. Panetta a nié que la BCE prévoyait de se débarrasser de l’argent liquide dans la zone euro.

“Nous ne priverions [les citoyens] d’aucune option”, a-t-il déclaré. Les options dont ils disposent aujourd’hui pour effectuer leurs paiements seront disponibles demain, plus une option supplémentaire”, a-t-il déclaré aux législateurs, avant d’ajouter : “Nous ne priverons pas [les citoyens] d’une de leurs options” :

 

“La monnaie souveraine ne sera pas seulement physique, elle sera aussi numérique.