Pourquoi Binance a dépensé 850 000 dollars de frais de gaz en quelques heures ?

Thomas Julia
| 2 min de lecture

Si vous avez déjà échangé de l’ETH (Ethereum) contre une autre devise, vous avez probablement été surpris par les frais, souvent élevés, associés à cette opération. Ces coûts sont appelés “gas fees” (que l’on peut traduire littéralement par frais d’essence ou frais de gaz). Il s’agit en fait des commissions versées au mineur responsable de la validation de la transaction. Habituellement, ces frais de gaz sont indiqués en GWei, ou giga-weis, sachant que le weis est l’unité la plus infime de l’ETH (Ethereum). Et bien les frais que vous avez trouvés excessifs ne sont rien comparés à ceux dont vient de s’acquitter Binance. 

Un flambée du prix des frais qui fait réagir  


Selon l’explorateur de données blockchain Etherscan, un portefeuille crypto appartenant à la plateforme de trading Binance, appelé Binance 14, a dépensé 530 Ether, soit environ 843 797 dollars, en frais de gaz en seulement 24 heures. Par conséquent, le 21 septembre, les frais de gaz sur le réseau Ethereum sont passés d’un minimum de 6 gwei (environ 0,17 dollars) à un maximum de 332 gwei (environ 11,20 dollars) par transaction. Une flambée des prix qui a été attribuée par la communauté à ce fameux portefeuille Binance 14.

Cette dernière n’a pas manqué de réagir concernant ces énormes frais de gaz dépensés par la bourse de cryptos. L’investisseur Web3, Belinda Zhou, a notamment qualifié les ingénieurs de Binance” d’incapables” et a déclaré qu’ils s’étaient trompés de configuration et avaient fixé une quantité de gaz trop élevée. Adam Cochran, associé de la société de capital-risque Cinneamhain Ventures, estime lui que les frais de gaz inhabituels sont le résultat d’API de qualité inférieure. Il en a profité pour critiquer la technologie de la bourse d’échange et a douté de sa capacité à protéger “des centaines de milliards de pièces sur plusieurs protocoles”. Un tacle les 2 pieds décollés. 

Binance se défend 


Un porte-parole de Binance a déclaré que cet événement n’était pas intentionnel. “Binance a procédé à une consolidation de routine de l’ETH dans l’un de ses portefeuilles. Tout impact sur les prix du gaz n’était pas intentionnel mais a été rapidement résolu” a-t-il notamment déclaré.

Pour rappel, Binance a pour l’instant passé l’année 2023 sous le feu des critiques. Depuis juin, la bourse d’échange est empêtrée dans une bataille juridique avec la SEC (Securities and Exchange Commission) aux États-Unis. Le 18 septembre 2023, le gendarme financier américain a demandé une inspection approfondie de Binance.us, mettant en doute son service de garde de cryptos.

Sources: Cointelegraph, Coinedition, Coinscreed