Accueil Actualités

Le PDG de Binance contre un géant du capital-risque

Par Linas Kmieliauskas
Le PDG de Binance contre un géant du capital-risque 101
Source: a video screenshot, Youtybe, Silvio Schembri

Le fondateur et PDG de Binance, Changpeng Zhao, demande une "compensation raisonnable" à Sequoia Capital China, une filiale du géant du capital-risque Sequoia Capital, a indiqué Coindesk, mentionnant un dossier soumis le 20 mai à la Haute Cour de Hong Kong.

Selon le rapport, le PDG affirme que Sequoia Capital China a porté atteinte à sa réputation et l'a empêché de lever des fonds.

Lors d'une première audience le 25 juin, le tribunal examinera la demande visant à déterminer si Zhao “a subi des dommages quelconques” résultant de l'ordonnance d'injonction rendue par Sequoia le 27 décembre 2017, qui aurait empêché le fondateur de Binance de mobiliser des capitaux d’autres investisseurs jusqu’au 1 er mars 2018, précise l’article.

En décembre 2018, le Centre d’arbitrage international de Hong Kong a rejeté toutes les affirmations de Sequoia Capital selon lesquelles Zhao aurait violé un accord d’exclusivité.

Le PDG a tweeté plus tôt aujourd'hui qu'il "écrirait prochainement de façon plus personnelle à ce sujet". Sequoia Capital China n'était pas disponible pour un commentaire immédiat.

Sequoia a poursuivi le PDG pour un accord de financement qui a mal tourné. Les procès-verbaux ont montré qu'une négociation sur l'investissement dans Binance entre CZ et Sequoia avait débuté en août 2017, ce qui aurait donné à Sequoia une participation de près de 11% et valorisé l'échange à environ 80 millions USD. Zhao a nié toutes les allégations de Sequoia Capital China à l'époque.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles