Binance collabore avec la police royale thaïlandaise pour saisir 277 millions de dollars de cryptomonnaies

| 2 min de lecture

binance-collaboration-police-thai-dollar

 

Dans un communiqué, Binance a annoncé avoir collaboré avec les forces de l’ordre thaïlandaises pour le démantèlement de réseaux criminels responsables d’importantes escroqueries cryptos. Les autorités policières ont indiqué que près de 3200 personnes auraient demandé réparation pour le préjudice financier subi. 

Binance apporte son expertise dans le cadre d’une investigation en Thaïlande


Selon le communiqué correspondant, Binance a « soutenu de manière active » le Cyber ​​​​Crime Investigation Bureau (CCIB) de la police royale thaïlandaise et le Homeland Security Investigations (HSI) des États-Unis en fournissant des renseignements et son expertise dans le cadre de deux opérations. Une de ces opérations visait un réseau d’escrocs qui se livraient à une arnaque de plus en plus commune dans le secteur crypto appelée « pig butchering ». Dans le cadre de celle-ci, les escrocs s’attaquent principalement aux investisseurs novices. Les escrocs utilisent toute une série de tactiques pour gagner la confiance de leurs victimes pour ensuite les encourager à déposer leurs actifs sur des plateformes d’investissement frauduleuses.

Cette opération a abouti à l’arrestation de cinq personnes et de la confiscation d’actifs évalués à environ 10 milliards de THB (représentant approximativement 277 millions de dollars). Ces actifs comprenaient des voitures de luxe, des biens immobiliers, des terrains et d’autres articles de luxe.

Une implication de plus en plus importante pour Binance en matière de sécurité


Binance affirme que ces initiatives en matière d’application de la loi sont un élément clé des efforts continus de l’exchange pour lutter contre la cybercriminalité, renforcer la sécurité de l’écosystème Web3 et garantir la conformité réglementaire au niveau mondial.

Tigran Gambaryan, responsable de la conformité en matière de criminalité financière chez Binance, a déclaré : 

« (…) Notre collaboration avec les forces de l’ordre thaïlandaises témoigne de notre engagement mutuel en faveur de la protection des utilisateurs et de l’amélioration de la cybersécurité.. Nous continuerons à collaborer avec les autorités du monde entier, en veillant à jouer notre rôle pour restaurer la confiance dans l’écosystème des actifs numériques. »

De son côté, le lieutenant-colonel de police Thanatus Kangruambutr, inspecteur du CCIB, a exprimé  sa reconnaissance à l’exchange crypto pour sa contribution à l’enquête : 

« Nous apprécions la contribution significative de Binance au démantèlement de ce groupe criminel. L’augmentation des escroqueries cryptos a entraîné des dommages financiers pour des centaines de millions de personnes en Thaïlande. Grâce à un échange rapide d’informations avec des partenaires clés, dont l’équipe de Binance, cette opération a été une réussite et a abouti à l’arrestation des criminels. Binance reste un allié essentiel dans notre lutte contre les arnaques et la cybercriminalité. »

Au cours des trois dernières années, Binance affirme avoir répondu à plus de 103 000 demandes de la part des forces de l’ordre. Le délai de réponse moyen de l’exchange est de trois jours, ce qui est plus rapide que la plupart des institutions financières traditionnelles.

Source : Binance