Binance demande la conformité AML à Taïwan

Siméon Allegaert
| 3 min read

Binance, la première plateforme de trading crypto à l’échelle mondiale en termes de volume de transactions, aurait déposé une demande d’enregistrement à Taïwan en vertu de la loi sur le contrôle du blanchiment d’argent et de la Commission de surveillance financière (FSC).

La Commission taïwanaise aurait informé plusieurs dizaines de fournisseurs de services crypto basés sur le territoire que Binance a fait une demande concernant la conformité à la loi sur le blanchiment d’argent (AML), selon un rapport publié dans les médias locaux.

Binance : la plateforme crypto poursuit son implantation au sein du paysage financier taïwanais

Le rapport a cité Chen Peiyun, cofondateur de la plateforme d’échange BitShine, comme source d’information. Ce dernier a révélé que la FSC a désigné Binance comme l’un des prestataires de services crypto qui projetaient d’entrer sur le marché crypto taïwanais.

Alors que l’ensemble de l’industrie crypto à Taïwan est très largement non réglementée, la FSC a introduit des directives AML au cours du mois de juillet 2021, exigeant que tous les plateformes de trading opérant ou offrant des services sur le territoire se conforment à une série de règles mises en place par l’autorité de surveillance.

Binance opère à Taïwan par l’intermédiaire d’une entité locale appelée Binance International Limited Taiwan Branch (Seychelles). Les informations d’enregistrement montrent que l’entité locale de Binance a été immatriculée à la date du 12 mai 2023. En plus de son enregistrement dans le pays, la célèbre plateforme d’échange a également collaboré avec le gouvernement local pour lutter contre diverses formes de cybercriminalité.

Source : Binance

Alors que l’ensemble de l’industrie crypto à Taïwan opère de manière très largement non réglementée, la FSC a introduit des directives AML au cours du mois de juillet 2021, exigeant que tous les plateformes de trading opérant ou offrant des services sur le territoire se conforment à une série de règles mises en place par l’autorité de surveillance.

Binance mène ses activités à Taïwan par l’intermédiaire d’une entité locale appelée Binance International Limited Taiwan Branch (Seychelles). Les informations d’enregistrement montrent que l’entité locale de Binance a été immatriculée à la date du 12 mai 2023. En plus de son enregistrement dans le pays, la célèbre plateforme d’échange a également collaboré avec le gouvernement local pour lutter contre diverses formes de cybercriminalité.

À noter que la FSC est devenue le principal régulateur pour le domaine des cryptomonnaies dans le pays dans le courant du mois de mars 2023. Au moment de l’annonce, le chef de l’organisme de réglementation a fait remarquer que l’accent serait mis sur l’élaboration de règles et de politiques majeures, y compris la séparation des actifs appartenant aux clients avec les fonds des plateformes de trading. Il est également fait mention d’une série de pratiques visant à protéger les investisseurs.

Dans l’actualité récente, Binance a annoncé à la fin du mois de mai qu’elle allait mettre fin à son soutien aux utilisateurs japonais sur la plateforme mondiale d’ici le 30 novembre. Ces derniers sont invités à suivre le processus KYC et migrer vers la plateforme Binance Japan conforme à la réglementation. 

Source : Cointelegraph