Binance voit sa demande de licence rejetée par la BaFin

Thomas Renault
| 2 min de lecture
Binance voit sa demande de licence rejetée par la BaFin

La demande de licence de garde de cryptomonnaies de Binance a récemment été rejetée par la BaFin, l’autorité de régulation financière allemande, selon un rapport. En réponse à cette décision, la société a déclaré qu’elle continuait de se conformer aux exigences de la BaFin dans le cadre d’un processus détaillé et continu.

La BaFin allemande rejette la demande de licence de garde de cryptomonnaies de Binance

La BaFin, l’autorité de régulation financière allemande, aurait refusé d’accorder à Binance, la plateforme d’échange de cryptomonnaies de renommée mondiale, sa demande de licence de garde de cryptomonnaies

Par conséquent, en l’absence de cette autorisation, la plateforme ne peut pas étendre ses activités ni mener de campagnes publicitaires dans le pays, mais elle peut néanmoins continuer à offrir ses services en Allemagne.

Binance a déclaré qu’elle continuerait de se conformer aux exigences de la BaFin dans le cadre d’un processus détaillé et continu. Cependant, la BaFin n’a pas commenté spécifiquement les entreprises individuelles en raison des exigences de confidentialité professionnelle en vigueur en Allemagne.

Ce refus de la demande de licence de garde de cryptomonnaies par la BaFin marque une étape importante dans le paysage réglementaire des cryptomonnaies en Allemagne. Binance, l’une des principales plateformes d’échange de cryptomonnaies au niveau mondial, se retrouve confrontée à des défis de taille dans le pays.

Ces développements soulignent les difficultés auxquelles Binance est confrontée dans sa volonté de se conformer aux réglementations spécifiques de chaque pays et de maintenir une présence solide sur le marché européen des cryptomonnaies.

Binance quitte les Pays-Bas, l’Autriche et Chypre après des obstacles réglementaires

Suite à une tentative infructueuse d’enregistrement aux Pays-Bas, la plateforme a pris la décision de se retirer du pays. Tandis qu’en Autriche, Binance aurait retiré sa demande d’approbation réglementaire et renoncé à son enregistrement auprès de l’autorité de régulation des valeurs mobilières de Chypre.

Par ailleurs, elle a été ordonnée de cesser ses activités en Belgique, tout en faisant face à des accusations du régulateur américain des valeurs mobilières pour exploitation présumée d’une plateforme de trading non enregistrée.

Binance a indiqué qu’elle réorganisait sa stratégie européenne pour se préparer à la nouvelle réglementation des cryptomonnaies de l’Union européenne. Cette réglementation permettra aux sociétés de cryptomonnaies d’opérer dans tout le marché unique en obtenant l’approbation réglementaire dans l’un des pays de l’UE.

“Binance reste déterminé à collaborer avec les régulateurs du monde entier et se concentre également sur la préparation de son activité afin d’être pleinement conforme aux nouvelles règles de l’Union européenne sur les crypto actifs (MiCA)”, a déclaré le porte-parole de Binance.

Source : coindesk