Binance.US: la plateforme ne supprimera que 10 paires de trading suite aux plaintes de la SEC

Paul Guillot
| 2 min de lecture

Binance.US, la filiale américaine de la plateforme d’échange de crypto Binance, qui avait annoncé qu’elle retirerait de ses listes de trading avancé une centaine de paires de cryptomonnaies, n’en retirera finalement que dix. Ces actions de “delisting” menées par Binance.US font suite aux 13 plaintes déposées par la Securities and Echange Commission (SEC) à son encontre. 

Binance dans la tourmente

Binance, la plus grande plateforme d’échange de cryptomonnaies du monde, est dans la tourmente depuis que le gendarme des marchés financiers américains, la SEC, a engagé treize actions en justice contre sa branche américaine, Binance.US, et son PDG Changpeng Zhao, dit CZ. 

Conséquence: la plateforme annonçait qu’elle allait retirer près d’un tiers de ses paires de cryptomonnaies pour le trading avancé, notamment celles incluant des stablecoins, que la SEC considère comme des titres financiers non enregistrés.

Une décision inattendue

Mais, retournement de situation, Binance.US a mis à jour son communiqué et annonce que, finalement, elle ne retirera que dix paires. Néanmoins, son service de trading “Over-The-Counter” (OTC), qui permet aux acheteurs et aux vendeurs de réaliser des transactions sans passer par un carnet d’ordres public, a bel et bien été suspendu. 

Dans son communiqué, on peut lire:

Suite aux retours de la communauté, Binance.US ne supprimera plus aucune paire de trading avancé USDT. Toutes les cryptomonnaies et les paires USDT restent disponibles pour le trading. Seules certaines paires de trading avancé BTC et BUSD seront supprimées.

Donc, toutes les paires associées au stablecoin USDT émis par le géant Tether, restent disponibles. 

En revanche, les paires de trading associée au Bitcoin principalement, sont concernées par cette mesure. 

Voici la liste: ATOM/BTC, BCH/BTC, DOT/BTC, LRC/BTC, MANA/BTC, UNI/BTC, VET/BTC, XTZ/BTC, HBAR/BUSD et ONE/BUSD. Rappelons qu’initialement, Binance.US avait envisagé de retirer près d’un tiers de ses paires de trading totales.

Cette décision est pour le moins inattendue et augure bien de la combativité de Binance.US dans son conflit avec la SEC

Rappelons, enfin, que Binance n’est pas seule dans la tourmente, et que son concurrent mais allié dans ces temps difficiles, Coinbase, est aussi aux prises avec les autorités de régulations américaines.

Sources: Binance