13 déc. 2021 · 5 min read

Binance ferme son exchange de Singapour

L’un des plus importants acteurs du marché crypto, Binance, a annoncé la fermeture de son exchange de Singapour. Il va également procéder à un "recentrage" des opérations Binance Asia Services basées à Singapour dans un "hub d'innovation blockchain". Cette décision intervient quelques jours après que la filiale singapourienne a annoncé un investissement dans la plateforme de trading Hg Exchange, basée à Singapour.

Singapore. Source: iStock/tawatchaiprakobkit

Dans un communiqué de presse partagé avec Cryptonews.com, Binance a expliqué qu'après avoir "pris en compte des considérations stratégiques, commerciales et de développement au niveau mondial", Binance Asia Services avait retiré sa demande auprès de l'Autorité monétaire de Singapour (Monetary Authority of Singapore, MAS) pour une "licence d'exploitation d'un exchange crypto réglementé dans le pays". Elle a expliqué que sa "plateforme de trading fiat à crypto Binance.sg" se préparait à "réduire ses opérations" et à fermer complètement ses portes d'ici le 13 février 2022.

Richard Teng, le PDG de Binance Singapore, a déclaré que cette décision n'avait pas été "prise à la légère", et a évoqué la nécessité d'aider les utilisateurs de Singapour à "faire la transition de leurs avoirs vers d'autres portefeuilles ou d'autres services tiers."

La société a ajouté qu'"à compter d'aujourd'hui, les inscriptions, les dépôts de crypto-actifs et de devises et le trading sur Binance.sg seront interrompus", et que tous les utilisateurs "devront clôturer toutes les positions ouvertes et retirer leurs actifs en SGD et en cryptomonnaies d'ici le 13 février."

Selon Teng, ils continuent "à travailler en étroite collaboration avec les principales agences gouvernementales pour soutenir la croissance de l'écosystème blockchain et le développement des talents locaux nécessaires."

Le fondateur et PDG de Binance, Changpeng "CZ" Zhao, a expliqué que l'investissement de Binance dans une bourse locale réglementée avait rendu leur propre application redondante.

Comme rapporté la semaine dernière, Binance avait accepté d'acheter une "participation post-money de 18%" dans Hg Exchange, qui se spécialise dans les titres privés ou non cotés, et espère également coter ce que Binance a appelé "des actifs alternatifs, y compris des vins, des œuvres d'art et des biens immobiliers."

Plus tôt cette année, Hg avait reçu une licence d'opérateur de marché reconnu de la MAS.

Dans les deux cas, Binance fait désormais mention de la blockchain à Singapour - une stratégie qu'elle a déjà poursuivie en Chine, principalement à la suite de la répression menée par Pékin en 2017. Toutefois, la société pourrait rencontrer plus de succès avec cette approche à Singapour alors que le pays s'est forgé une réputation en tant que centre de commerce mondial et d'informatique favorable aux entreprises.

Binance a déclaré que son nouveau pivot la verra "explorer un certain nombre d'initiatives basées à Singapour, y compris des programmes d'incubation, l'éducation blockchain et d'autres opportunités d'investissement." 

Cette initiative intervient quelques mois après que Binance ait eu des démêlés avec le MAS, ainsi qu'avec d'autres régulateurs de la région. En août, la firme a nommé Greg Monahan, ancien enquêteur criminel du Trésor américain, au poste de responsable mondial des rapports sur le blanchiment d'argent.

Philbert Gomez, vice-président de Digital Industry Singapore, aurait déclaré que ce dernier changement "stimulera davantage le secteur de la recherche et du développement technologique en pleine croissance ici et fera progresser nos capacités dans le domaine crypto et celui de l'économie des jetons." 

Gomez a ajouté qu'il était "impatient de travailler avec Binance pour développer un écosystème blockchain dynamique qui profitera aux Singapouriens et aux entreprises du pays pour créer des innovations de classe mondiale pour la région et le monde entier."

Sur Reddit, les réactions ont été mitigées : un utilisateur affirme que "Binance a pu se développer aussi vite en ne respectant pas le jeu de la règlementation - quand d'autres les ont suivis."

L’utilisateur quelque peu pessimiste a ajouté :

"Maintenant que la crypto est devenue grand public, c'est ce qui va détruire Binance [...] Ils vont et viennent constamment de pays en pays, devant changer leur mode de fonctionnement à cause de la réglementation."

Mais un autre Redditor a adopté une position plus pragmatique, écrivant :

"Binance a suivi activement les réglementations dans de nombreux pays. Le fait qu'ils se retirent de Singapour ne signifie pas grand-chose. Singapour n'a approuvé aucun exchange crypto. Alors pourquoi devraient-ils continuer à gaspiller de l'argent en se développant dans une zone qui pourrait rejeter leur autorisation ?"

 

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115