Binance et la SEC cherchent un compromis au sujet du gel des actifs américains

Benoit de Jessey
| 3 min de lecture

Binance.US, la plateforme d’échange de cryptomonnaies, et la Securities and Exchange Commission (SEC) sont engagées dans des négociations pour éviter un gel total des actifs de Binance.US. Cette situation, qui pourrait avoir des répercussions significatives sur l’industrie des cryptomonnaies aux Etats-Unis, est le résultat d’accusations portées par la SEC contre Binance.US pour des allégations de violation des règles des valeurs mobilières et de tromperie envers les clients.

Les enjeux de l’affaire : accusations et dénégations

Au cœur de cette affaire se trouvent les accusations portées par la SEC contre Binance.US et son PDG, Changpeng “CZ” Zhao. Cette dernière a accusé CZ d’avoir accès aux fonds des clients de Binance.US et d’avoir transféré 12 milliards de dollars via une entité sous son contrôle appelée Merit Peak.

Face à ces accusations, Binance.US et CZ ont fermement nié toute malversation.

Ils ont critiqué la SEC pour son incapacité à fournir des preuves de mauvaise gestion des fonds des clients, affirmant que le régulateur n’a pas réussi à identifier un seul cas où les fonds de Binance.US auraient été mal utilisés. Ces dénégations ont formé la base de l’argument de Binance.US contre le gel des actifs, soulignant leur volonté de se battre pour protéger leurs opérations et leurs clients.

Vers un compromis : le rôle crucial de la juge Amy Berman Jackson

L’implication de la juge de district américaine Amy Berman Jackson dans cette affaire a été un tournant majeur. Face à une situation potentiellement explosive qui aurait pu entraîner un gel total des actifs de Binance.US, la juge Jackson a ordonné aux deux parties, la SEC et Binance.US, d’engager des négociations pour trouver un compromis.

La juge Jackson a souligné l’importance de ces négociations, mettant en avant les conséquences potentiellement désastreuses d’un gel total des actifs pour Binance.US et le marché des actifs numériques en général. Elle a exprimé son optimisme quant à la possibilité d’atteindre un accord, une perspective qui a été accueillie avec soulagement par l’industrie des cryptomonnaies. Le cours du token natif de la plateforme a augmenté de 4% en 24h.

L’implication de la juge Jackson dans ces négociations a été saluée par de nombreux observateurs, qui ont souligné son rôle crucial dans la facilitation des discussions entre les deux parties. Son approche pragmatique et sa volonté de trouver une solution qui protège à la fois les intérêts des clients et ceux de Binance.US ont été largement appréciées.

Les implications pour l’industrie des cryptomonnaies

La résolution de cette affaire pourrait avoir des implications significatives pour l’avenir de Binance.US et de l’industrie des cryptomonnaies dans son ensemble. Un accord permettrait à Binance.US de continuer ses opérations tout en protégeant les actifs des clients. Cependant, un échec des négociations pourrait entraîner des conséquences désastreuses pour Binance.US, signer la fin de ses opérations et services et avoir un impact négatif sur le marché crypto aux US.

Alors que l’industrie des cryptomonnaies continue d’évoluer et de se développer, la résolution de cette affaire entre Binance.US et la SEC sera une étape cruciale. Elle pourrait non seulement déterminer l’avenir de Binance.US, mais aussi influencer la manière dont les régulateurs abordent la régulation des cryptomonnaies à l’avenir.Pour l’instant, l’industrie des cryptomonnaies attend avec impatience le résultat de ces négociations cruciales, mais également celles de Ripple et de Coinbase.

Sources : Binance