Binance vs SEC : le juge ne condamnera pas l’agence américaine au sujet de son communiqué de presse

Benoit de Jessey
| 3 min de lecture

Binance continue d’être sous le feu des projecteurs de la SEC, l’organisme de régulation des marchés financiers aux États-Unis. La SEC accuse Binance de mélanger et de détourner les actifs de ses clients vers des véhicules d’investissement contrôlés par Changpeng Zhao, le PDG de Binance. Ces accusations graves ont déclenché un conflit juridique qui pourrait avoir des répercussions significatives sur l’ensemble de l’industrie.

Le conflit entre Binance et la SEC a récemment pris une tournure inattendue. Binance, par l’intermédiaire de ses avocats, a demandé à la cour de réprimander la SEC pour l’utilisation d’un langage qu’elle juge diffamatoire.Cette demande faisait suite à une déclaration de la SEC dans laquelle elle accusait Binance de mélanger et de détourner les actifs de ses clients vers des véhicules d’investissement contrôlés par Changpeng Zhao, le PDG de Binance.

“Étant donné que Changpeng Zhao et Binance ont le contrôle des actifs des clients de la plateforme et ont été capables de mélanger les actifs des clients ou de détourner les actifs des clients à leur guise, comme nous l’avons allégué, ces interdictions sont essentielles pour protéger les actifs des investisseurs.”

Gurbir S. Grewal, SEC

Binance a soutenu que ces accusations étaient non seulement infondées, mais aussi préjudiciables à sa réputation. La société a fait valoir que le langage utilisé par la SEC était de nature à induire en erreur le public et à porter atteinte à sa réputation. Binance a donc demandé à la cour de réprimander la SEC.

Cependant, la juge Amy Berman Jackson a rejeté cette demande. Dans sa décision, elle a estimé que les allégations de diffamation de Binance contre la SEC n’étaient pas fondées. Elle a également souligné que les avocats de toutes les parties dans cette affaire devaient respecter leurs obligations éthiques en tout temps. 

Cette décision a marqué une défaite précoce pour Binance dans ce litige. Elle a également souligné la difficulté pour les entreprises de cryptomonnaies de contester les actions des régulateurs financiers, qui ont pour mission de protéger les investisseurs et de maintenir l’intégrité des marchés financiers.

Les implications et les perspectives

Cette décision a des implications importantes pour Binance et pour l’industrie des cryptomonnaies en général. Elle souligne la nécessité pour les entreprises de cryptomonnaies de se conformer aux régulations et de faire preuve de transparence dans leurs opérations. Par ailleurs, elle met en évidence le rôle crucial de la SEC dans la régulation de ce secteur en pleine expansion.

Quant aux perspectives futures, le litige entre Binance et la SEC est loin d’être terminé. Il est probable que ce conflit continuera à faire les gros titres dans les mois à venir, et pourrait même avoir des répercussions sur la manière dont les cryptomonnaies sont régulées aux États-Unis et ailleurs. 

Alors que Binance continue de se battre pour défendre sa réputation, la SEC maintient sa position de gardienne de l’intégrité des marchés financiers. Ce duel juridique, qui se déroule sous les yeux du monde entier, pourrait bien définir l’avenir de la régulation des cryptomonnaies.

Sources : SEC, Juge Amy Berman Jackson