12 Dec 2022 · 5 min read

Bitcoin est sur le point de vivre "la plus grosse semaine de l'année" - Voici pourquoi

Clause de non-responsabilité : La section "Industry Talk" présente les points de vue d'acteurs du secteur de la cryptographie et ne fait pas partie du contenu éditorial de Cryptonews.com.

Le Bitcoin reste dans une spirale négative et se négocie latéralement depuis la chute de FTX. Le crypto-actif ne montre pas beaucoup d’engouement pour sortir de la fourchette dans laquelle il se négocie depuis un certain moment déjà. En plus, tandis que la tendance actuelle se poursuit, les mineurs de BTC rencontrent toujours plus de difficultés. 

Toutefois, les analystes sont confiants quant à la capacité du Bitcoin de se relever. Le cours du BTC devrait être influencé par 5 choses durant les prochains jours.

Les orientations de l’indice des prix à la consommation attendues

Le premier facteur pouvant influencer le prix du Bitcoin est l’indice des prix à la consommation. Aux États-Unis, c’est l’outil qui permet de mesurer l’inflation des prix tous les mois. Tout le monde attend avec impatience les conclusions de la prochaine publication qui aura lieu le 13 décembre prochain. Les analystes prévoient qu’un rallye du père Noël pourrait avoir lieu au cours des deux dernières semaines de l’année 2022 suite à cette publication.

Ce rapport revêt donc un intérêt important pour le marché cryptographique. En outre, la Réserve Fédérale décidera de la hausse des taux dans le même temps, ce qui implique des possibles changements en fonction des annonces faites par son président Jerome Powell dans son traditionnel discours.

La semaine s’annonce riche en événements comme l’a relevé Material Indicators. La société d’analyse pense qu’il faudrait être attentif au rapport IPC qui interviendra mardi et à la hausse des taux ainsi qu’au discours du présent de la FED qui interviendront mercredi.

D’autres observateurs pensent aussi que ces événements vont changer le cours du marché. MisterSpread pense qu’il s’agit probablement de la semaine la plus importante de l’année. Selon la société QCP Capital, le prochain rapport sur l’IPC sera le plus important de tous les temps car le marché est dans un rallye depuis 2 mois. Il n’y a donc aucun doute que l’IPC peut influencer la volatilité du marché. Selon l'outil FedWatch de CME Group, il est fort probable que la Fed décide d’une hausse des taux d’intérêt de 50 points de base.

Tableau des probabilités de taux cible de la Fed. Source : Groupe CME

Le prix du BTC n’évolue pas beaucoup

L’échange BTC/USD est littéralement influencé par les événements macroéconomiques des derniers jours. Il se négocie dans une fourchette se situant autour de 17 000 dollars comme le montrent les données de TradingView et Cointelegraph Markets Pro. Il n’y a donc pas un grand changement sur la tendance des prix de la paire BTC/USD.

Certains analystes étaient plus pessimistes sur l’avenir du Bitcoin à court terme. Par exemple, Profit Blue a indiqué que le BTC poursuivrait sa descente jusqu’à 10 000 $ avant le début de l’année 2023.

Le dollar américain pourrait encore grimper

Le trader Bluntz pense que le Bitcoin pourrait une nouvelle fois entamer une tendance baissière en cette fin d’année. Pour cause, le dollar américain devrait gagner en force dans les prochains jours

En effet, l’indice du dollar américain (DXY) a enregistré des creux élevés sur des périodes quotidiennes ces derniers jours. Cela augure un possible regain de force du dollar qui serait un problème majeur pour le secteur de la cryptographie à cause de la corrélation inverse.

Le ratio de choc d’approvisionnement approche de son plus haut niveau depuis 10 ans

Le Bitcoin n’est pas totalement sur le point de sombrer et il subsiste quelques éléments qui prouvent qu’il pourrait se relever. Selon la métrique Illiquid Supply Shock Ratio (ISSR), le Bitcoin a des chances de rebondir à tout moment à cause du choc d’approvisionnement. 

Cette métrique mesure la quantité de l’offre de BTC par rapport à la demande dans un temps donné. Après l’évaluation du 10 décembre dernier, l’ISSR était de 3,557. Il s’agit de son plus haut ratio atteint depuis août 2014.

Graphique du ratio de choc de l'offre illiquide Bitcoin (ISSR). Source : Glassnode

Arthur Hayes minimise l’impact de la vente des BTC par les mineurs

L’ancien PDG de BitMEX Arthur Hayes a commenté l’actualité autour de l’importance des mineurs de Bitcoin et de leur impact sur l’industrie. Selon lui, la communauté Bitcoin ne devrait pas craindre l’augmentation des ventes de BTC par les mineurs qui pourraient potentiellement inonder le marché de liquidités.

Hayes pense que "même si les mineurs vendaient tout le Bitcoin qu'ils produisaient chaque jour, cela n'aurait pratiquement aucun impact sur les marchés". La raison en est que le marché absorbe facilement ce type de pression de vente car ce n’est pas la première fois que cela arrive. 

En effet, il pense que la plupart des ventes de BTC effectuées par les mineurs et les sociétés de prêt centralisées ont déjà été achevées. S’il était encore question de vendre ses jetons BTC, cela aurait déjà eu lieu. Au contraire, les ventes ralentissent si o en croit les données de Glassnode.