Accueil ActualitésActualités Bitcoin

D’après Amun, les volumes de négociation de ses produits Bitcoin ETP proviendront des petits porteurs

Par Alex Lielacher
D’après Amun, les volumes de négociation de ses produits Bitcoin ETP proviendront des... 101
Source: iStock/jansucko

Amun AG, une société suisse d'investissement en actifs numériques connue pour ses produits négociés sur les marchés financiers (ETP), prévoit de les coter sur au moins deux nouvelles bourses réglementées européennes. La société émettrice de produits financiers estime que le volume des transactions proviendra des investisseurs particuliers.

Actuellement, les cryptoactifs émis par Amun AG sont côtés à la SIX Swiss Exchange, à la BX Swiss Exchange et à la Boerse Stuttgart. Ceux-ci proposent aux investisseurs des expositions à un portefeuille de certains actifs digitaux parmi lesquels le Bitcoin (BTC), le Bitcoin Cash (BCH), le Ripple (XRP), le Binance Coin (BNB), l'Ether (ETH) ou le Tezos (XTZ).

Entre-temps, en décembre, la société a reçu l'autorisation d'étendre son offre de produits cryptos à l'Union européenne.

Laurent Kssis, directeur général et responsable mondial des ETP, a déclaré à Cryptonews.com qu'Amun prévoyait "d'être coté sur au moins deux places boursières réglementées européennes exigeant la présentation d’un prospectus de base valide". Étant donné que la plupart des bourses n'acceptent pas pour le moment les véhicules d'investissement crypto, l'entreprise fera activement pression, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, si l'on examine l'activité du 13 décembre des produits boursiers les plus populaires sur SIX, on constate que l'ETP Amun Tezos, qui réplique le jeton XTZ, était le troisième plus populaire sur la bourse suisse avec un volume d'échanges de 3 100 pour une valeur de 83 000 francs suisses. Les deux seuls instruments financiers qui étaient plus populaires étaient les produits dérivés sur l'or.

Lire aussi: Le millionnaire Bill Pulte distribue gratuitement ses bitcoins sur Twitter.

Bien qu'un vendredi deux semaines avant Noël ne soit pas représentatif d'un jour de bourse normal, force est de constater que même en période creuse, l'actif digital est négocié en un format réglementé. Dans le cas du Tezos ETP, on peut expliquer les hauts échanges à la récente flambée des prix de son jeton.

Cependant, 83 000 CHF (84 000 USD) de valeurs échangées font pâle figure à côté des 120 millions de dollars traités en XTZ sur les plateformes cryptos ce même 13 décembre dernier d'après les données de CoinMarketCap.

Par ailleurs, le volume moyen quotidien des transactions ETP Tezos d'Amun sur la place boursière SIX s'élève à 252 contrats au moment de la rédaction du présent rapport. Cela signifie que moins de 10 000 dollars d'ETP sont négociés à la bourse suisse.

La situation n'est pas très différente pour Bitcoin ETP d'Amun, le premier produit d'échange collatéralisé par le Bitcoin au monde. Depuis son lancement, le produit Bitcoin d'Amun est négocié en bourse sur un volume moyen de 1 328 transactions par jour. Au cours de clôture de 37,11 USD de vendredi, cela représenterait environ 50 000 USD d'ETP Bitcoin négociés sur le SIX par jour. En comparaison, le volume d'échanges de bitcoin le 13 décembre s'élevait à plus de 17 milliards de dollars en 24h.

En volume de transactions, l’'ETP d'Amun le plus populaire est l'ETP Amun Crypto Basket Index, dénominé sous l'acronyme "HODL". L'indice de panier réplique les cinq cryptomonnaies les plus importantes par capitalisation boursière, incluant le BTC, l'ETH, le XRP, le BCH et le LTC. Le volume moyen de transactions de l'ETP depuis sa création s'élève à 13 713 en forte diminution au second semestre 2019. Ce volume d’échange équivaudrait, au cours de clôture de vendredi à 16,49 USD, à une valeur quotidienne moyenne de transactions d'environ 225 000 dollars.

D’après Amun, les volumes de négociation de ses produits Bitcoin ETP proviendront des... 102
Source: six-group.com

Il semble donc que, pour l'instant, les investisseurs en cryptoactifs préfèrent investir dans des actifs digitaux directement via des bourses crypto dédiées, et que seul un petit nombre d'investisseurs institutionnels se plonge frileusement dans cette nouvelle catégorie d'actifs digitaux.

"La Suisse est de loin le marché le plus compétitif pour la crypto. Tous les intermédiaires, courtiers et banques peuvent vendre de la crypto directement à leurs petits clients. Nos ETP ont été conçus dès le départ pour les clients institutionnels car ils ne peuvent pas acheter de la crypto directement. Leur adoption n'en est encore qu'à ses balbutiements, mais elle ne cesse de croître ", a déclaré M. Kssis.

Celui-ci a également souligné qu'avec leur prospectus de base européen validé, ils ne sont plus restreints aux seuls investisseurs institutionnels et que l'entreprise prospecte activement tous les pays européens pour promouvoir ses produits.

"Ainsi, coter nos produits et accéder aux petits porteurs est un objectif clé pour Amun." Rajoute Ksiss. "N'oubliez pas que l'entreprise n'a qu'un an d'existence et qu'elle a déjà introduit dix produits sur les marchés d'échanges à ce jour ! Nous prévoyons avec optimisme l'arrivée de cinq nouveaux produits, en plus du double-listing de certains paniers de devises. Les volumes proviendront des petits porteurs. Il est donc essentiel que nous puissions bénéficier d'un positionnement local !"

Les produits négociés en bourse sont des instruments de placement réglementés qui sont achetés et vendus sur les marchés de la même manière que les actions. Dans le cas des ETP d'Amun, les actifs sous-jacents sont des devises et des jetons numériques. L'idée derrière ces produits d'investissement est qu'ils puissent permettre aux investisseurs particuliers et institutionnels de s'exposer aux produits cryptos de manière entièrement réglementée sans avoir à s'occuper de la question de la détention des actifs cryptographiques.

Suivez nos liens d'affiliés pour:

Acheter des cryptomonnaies

Sécuriser vos cryptomonnaies

Payer toutes vos factures ou envoyer de l'argent vers votre banque

  • Bylls (Disponible uniquement au Canada).

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles