Accueil ActualitésActualités Bitcoin

La résilience des services marchands en Bitcoin face au coronavirus surprend les analystes

Par Sead Fadilpašić
La résilience des services marchands en Bitcoin face au coronavirus surprend les analystes 101
Source: Adobe/promesaartstudio

Les analystes sont surpris par la résilience des services marchands de Bitcoin (BTC), ainsi que par la baisse des achats finalement moins forte que prévue. Chacune des trois catégories qu'ils ont inspectées a réagi à sa manière à la crise économique provoquée par le coronavirus.

Le spécialiste blockchain Chainalysis a observé les effets de la pandémie COVID-19 sur ceux qui utilisent leurs bitcoins pour acheter des biens et des services, plutôt que pour spéculer. Ils ont examiné trois catégories de services: les services marchands, les services de jeux d'argent, et les marchés darknet. Ça leur a permis d’observer le changement des modèles de transaction.

Lire aussi: Le Bitcoin et les altcoins prêts pour une nouvelle hausse.

L'analyse a révélé que le montant des BTC utilisés dans les trois catégories de services a "considérablement" baissé depuis le 9 mars, la semaine du krach boursier, mais pas de la manière attendue. S'il semble logique de dépenser moins en cas de crise financière, les tendances à long terme suggèrent qu'il s'agit en fait d'un comportement inattendu.

Le niveau de corrélation a changé pour chaque catégorie, et les services marchands ont vu leurs recettes diminuer en fonction de la corrélation des prix du Bitcoin. Comme ces services sont un moyen pratique pour les gens de dépenser leur BTC, lorsque le prix est plus élevé, ils dépensent plus, ce qui signifie qu'il y a généralement une forte corrélation avec le prix du Bitcoin.

"Bien que les achats de services marchands aient diminué, ils n'ont pas baissé autant que nous l'aurions prévu, car la corrélation entre l'activité des services marchands et le prix du Bitcoin a diminué de près de la moitié", a déclaré Chainalysis, ajoutant que ces services se sont avérés plus résistants que prévu.

Les analystes affirment que l'une des raisons de la baisse moins importante que prévue de l'activité des services commerçants pourrait être que les gens ont continué à utiliser leurs cryptos pour acheter les produits essentiels qu'ils ne peuvent pas acheter ailleurs avec de l’argent fiduciaire.

Entre-temps, la relation corrélationnelle s'est inversée sur les marchés du darknet. Aujourd'hui, les revenus sont davantage corrélés au prix du Bitcoin sur les marchés du darknet, ce qui signifie que ces marchés ont connu "des baisses de revenus inattendues depuis que le prix du Bitcoin a commencé à baisser". Mais, comme ils avaient une petite corrélation inverse avec le prix du Bitcoin avant la chute (c'est-à-dire que le service reçoit moins de BTC lorsque le prix augmente et plus lorsque le prix diminue), on aurait pu s'attendre à ce qu'ils aient des ventes un peu plus élevées après la chute. Les perturbations des chaînes d'approvisionnement mondiales causées par la pandémie pourraient poser des problèmes aux vendeurs du marché noir, par exemple pour la vente de médicaments.

D'autre part, les services de jeux d'argent ont également connu une baisse des flux du Bitcoin depuis la semaine du krach. Cependant, l'utilisation des jeux de hasard a commencé à baisser "quelque temps après la chute du prix du Bitcoin, et a continué à baisser même lorsque le prix du BTC a commencé à se redresser". Même pendant la pandémie, du moins jusqu'à présent, la corrélation dans cette catégorie reste comme elle l'a toujours été - "pratiquement inexistante".

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant au poker:

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles