Accueil ActualitésActualités Altcoin

Bitfinex publie un livre blanc pour une IEO d'un milliard de dollars

Par Tim Alper
Bitfinex publie un livre blanc pour une IEO d'un milliard de dollars 101
Source: Bitfinex

L'opérateur de Bitfinex, iFinex, a publié un livre blanc sur une offre d'échange initiale (IEO) d'un milliard de dollars, après plusieurs jours de spéculation de la part des internautes.

Selon un communiqué de presse, la société a annoncé qu’elle émettrait 1 milliard de jetons LEO par l’intermédiaire de Unus Sed Leo, société basée dans les îles Vierges britanniques.

La société dit qu'elle utilisera le produit de l'IEO «pour son fonds de roulement et à des fins commerciales générales, y compris les dépenses en immobilisations, les frais d'exploitation, le remboursement de [dettes] et d'autres activités de recapitalisation».

Les ventes de jetons seront effectuées en Tether (USDT), une unité stable également exploitée par iFinex. Le prix du jeton a déjà été fixé à «1 USDT par jeton LEO». Cependant, Bitfinex semble avoir laissé la porte ouverte à d'autres formes d'investissement, indiquant que «L'émetteur peut accepter d'autres formes de [compensation à sa discrétion]».

La bourse a également annoncé son intention de commercialiser des instruments dérivés le mois prochain en utilisant l'USDT en garantie.

Dans le document, Bitfinex dit:

“À compter de son lancement prévu en juin 2019, les titulaires de comptes Bitfinex qualifiés seront en mesure de négocier un nouveau produit de couverture via un portefeuille de produits dérivés. Le produit disposera d'une garantie basée sur l'USD (non disponible sur le reste du marché), d'un effet de levier allant jusqu'à 100 fois et d'une marge isolée pour un niveau de risque individualisé.”

Bitfinex est actuellement aux prises avec une bataille juridique acerbe avec le procureur général de New York, qui a accusé iFinex de "dissimuler" des prêts non divulgués consentis à une société panaméenne - de "s’aider unilatéralement" à même les réserves de trésorerie de Tether.

La société a riposté, demandant à un tribunal de New York de rejeter les accusations, mais l’AG a également répondu, affirmant que Bitfinex avait bel et bien tort.

Il semble que les échanges sous le feu ne veulent prendre aucun risque lorsqu'il s'agit d'attiser davantage la colère des autorités américaines.

Le livre blanc de l'IEO indique qu'il ne mettra pas son jeton LEO à la disposition des acheteurs aux États-Unis et qu'il n'utilisera pas de «moyens de sollicitation générale ou de publicité générale» pour promouvoir la vente.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles