Accueil Actualités

Bithumb, Upbit, Korbit et Coinone se distancent des plus petits rivaux

Par Tim Alper
Bithumb, Upbit, Korbit et Coinone se distancent des plus petits rivaux 101
Source: iStock/tolgart

Les quatre grands exchanges surnommés «big four», composés des leaders du marché Bithumb, Upbit, Korbit et Coinone, appartenant au groupe Kakao, ont tous passé avec succès le test de sécurité défini par la Korea Internet and Security Agency, en collaboration avec le ministère de la science et de la technologie et le ministère de l'économie et des finances.

Le test comprenait 85 éléments différents et a été réalisé de septembre à décembre l'année dernière. En plus des «quatre grands», les testeurs ont constaté que la sécurité était au rendez-vous chez les nouveaux exchanges, tels que GoPax - le premier au pays à obtenir la certification ISO 27001, ainsi que Huobi Korea et Hanbitco.

Oh Yong-soo, directeur de la politique de sécurité de l'information au ministère de la technologie, cité par le média Hankyung, a déclaré: "Hormis les sept échanges qui ont passé le test, les réseaux de sécurité de la plupart des autres échanges sont faibles."

Oh Yong-soo a également laissé entendre qu'il pourrait y avoir des conséquences pour des échanges qui ne prennent pas de mesures pour modifier leur sécurité après les tests, affirmant que le gouvernement reviendrait «vérifier les améliorations de la sécurité».

Les ministères ont réagi aux échanges ayant échoué au test, indiquant qu'ils affichaient une sécurité informatique insuffisante, une gestion de portefeuille inadéquate, ainsi qu’une gestion médiocre des incidents et des sauvegardes.

Parallèlement, les «quatre grands» cherchent chaque jour à renforcer leurs projets d’expansion à l’étranger. Bithumb devrait nommer Choi Jae-won à sa tête. L'année dernière, Choi a été chargé de lancer une place d’échange crypto américaine (via un partenariat avec la firme américaine SeriesOne). Choi a également de l'expérience auprès de grandes banques internationales telles que la banque britannique Barclays.

eToday indique que Choi sera probablement chargé d’élargir les opérations de la Blockchain Exchange Alliance (BXA), idée originale du Consortium BK Global. BK a acheté une participation majoritaire dans Bithumb l’année dernière dans le cadre d’une opération d’un montant de 350 millions USD. BXA prévoit d’ouvrir des exchanges dans divers pays, y compris les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, et espère étendre ses activités au secteur des prêts et paiements en cryptomonnaies.

Et eToday déclare que malgré les informations selon lesquelles il est sur le point de vendre sa société, Kim Jung-ju, propriétaire de NXC, la société propriétaire de Korbit (et Bitstamp en Europe), pourrait au contraire chercher à se décharger de ses intérêts dans les jeux - et à conserver son entreprise reliée à la blockchain. Si tel est le cas, Korbit et Bitstamp pourraient envisager d’ouvrir des succursales ailleurs dans le monde et pourraient recevoir du financement si Kim décidait de réinvestir.

Coinone et Upbit, qui ont respectivement des succursales en Indonésie et à Singapour, souhaitent également se développer davantage sur le marché asiatique. Cela signifie que les «quatre grands» pourraient potentiellement creuser un gouffre insurmontable entre leurs concurrents nationaux au cours de la prochaine année.

Le mois dernier, six des sept bourses qui ont passé le test ont accepté volontairement de former un réseau de mesures de lutte contre le blanchiment d’argent, avec un suivi en temps réel des transactions suspectes. Les exchanges ont également convenu de ne plus effectuer de transactions avec des clients non vérifiés.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles