Accueil Actualités

Bitmain est sur le point de nommer un nouveau PDG

Par Tim Alper
Bitmain est sur le point de nommer un nouveau PDG 101
Source: Twitter

Bitmain, premier fabricant mondial de matériel de minage et opérateur des deux principaux pools de minage de Bitcoin devrait nommer le directeur de l’ingénierie des produits, Haichao Wang, nouveau directeur général de la société, selon le South China Morning Post. Cette décision intervient quelques semaines à peine après l'annonce par la société d'une réduction de ses effectifs. Selon certains rapports, Bitmain pourrait perdre entre 33 et 50% de son personnel.

Le média a déclaré que "des personnes au courant de l'affaire" avaient confirmé que Wang était le dirigeant de facto de la société depuis décembre, ses cofondateurs Jihan Wu (également connu pour être l'un des principaux promoteurs de Bitcoin Cash) et Micree Zhan se retirant.

Bitmain est sur le point de nommer un nouveau PDG 102
Jihan Wu. Source: Bitmain

Le média chinois a laissé entendre que les cofondateurs ont abandonné leur fonction dès le printemps de l'année dernière. Le média ODaily affirme qu'une "personne proche de l'entreprise" a déclaré que Wu et Zhan se retireraient le 28 décembre, et a désigné "une personne surnommée Wang" comme le successeur le plus probable.

Wang est diplômé de la plus haute université technologique de Chine, Tsinghua, mais il s'agit d'un nouvel arrivant à Bitmain, puisqu’il a rejoint l'entreprise en 2017. Avant de rejoindre Bitmain, Wang a travaillé pendant sept ans chez le fabricant de puces chinois Availink.

Le South China Morning Post dit que ses sources non divulguées confirment que Wu et Zhan "resteront en tant que coprésidents de la société" après l’arrivée de Wang, mais ont indiqué qu’il n’y avait "pas encore de calendrier" pour une annonce officielle.

Bitmain est resté discret sur le sujet, refusant de répondre aux informations. Les médias chinois ont affirmé que les suppressions d’emplois pourraient atteindre la moitié des effectifs de Bitmain, mais jusqu’à présent, ils ont seulement admis qu’ils n’apporteraient que “quelques ajustements” à leurs effectifs en 2019.

Par ailleurs, Huobi Group , opérateur de l’exchange de cryptomonnaies Huobi, jadis le plus important au monde, a également confirmé le mois dernier qu’il était sur le point de procéder à des suppressions d’emplois. La société basée à Beijing a déclaré qu'elle "optimiserait" son "recrutement" en laissant partir des employés peu performants.

Huobi au Japon a toutefois fait l’objet de meilleures nouvelles, puisque la société a annoncé hier qu’elle avait lancé avec succès une succursale approuvée par les régulateurs au Japon. Selon une déclaration officielle, Huobi Japan peut désormais faire du trading avec l’approbation de la Financial Services Agency après la prise de contrôle de l’exchange japonais BitTrade en septembre de l’année dernière.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles