Bitpanda se retire des Pays-Bas et lance une nouvelle plateforme pour les institutionnels

Matthieu Dumas
| 2 min de lecture

Bitpanda

Bitpanda a annoncé aujourd’hui son retrait des Pays-Bas dans un email partagé avec plusieurs rédactions. En parallèle, la plateforme a aussi informé de la création d’une nouvelle plateforme d’investissement pour les utilisateurs européens : Bitpanda Wealth, plus axée sur les investisseurs traditionnels.

Bitpanda se retire des Pays-Bas


Bitpanda a pris cette décision en raison de l’évolution des réglementations dans le pays. En effet, Bitpanda n’était pas enregistrée avec la banque centrale néerlandaise De Nederlandsche Bank (DNB), elle ne pouvait donc opérer légalement dans le pays.

Bitpanda n’acceptera plus de nouveaux clients néerlandais, et les clients existants pourront seulement retirer leurs fonds, sans avoir la possibilité de vendre, d’acheter ou déposer de l’argent.

Bitpanda Wealth


En réponse quasi immédiate à cette annonce, Bitpanda a aussi annoncé l’ouverture de leur nouvelle plateforme pour les investisseurs traditionnels européens : Bitpanda Wealth.

Parmi les fonctionnalités de Bitpanda Wealth, on retrouve la gestion de portefeuille personnalisée, des solutions de garde à froid (cold storage) « hautement sécurisées », et un accès à un large éventail de cryptos, le tout, enregistré auprès de l’Autorité de conduite financière du Royaume-Uni (Financial Conduct Authority).

Bitpanda porte donc désormais son attention sur un secteur en Europe qui, selon le co-fondateur et PDG de Bitpanda, Eric Demuth, « semble sous-servi » :

« Il existe un intérêt marqué dans cette région, mais il manque de solutions adéquates. Bitpanda a engagé des discussions avec de nombreuses banques privées et des clients fortunés qui ont exprimé le besoin d’un service distinct. »

Bitpanda Custody


La nouvelle plateforme institutionnelle utilise la solution de garde à froid propriétaire de Bitpanda, connue sous le nom de Bitpanda Custody, pour assurer la sécurité des actifs de ses clients. Le PDG s’est vanté des mérites de la sécurité de leur service dans une interview pour Coin Telegraph :

« En ce qui concerne la sécurité des actifs, nous sommes sous la surveillance de plusieurs autorités des marchés financiers et nos fonds ainsi que nos pratiques commerciales sont régulièrement validés par des tiers. Nous sommes les fiduciaires au nom de nos utilisateurs, et tous leurs fonds sont conservés en cold storage — c’est une différence majeure entre Bitpanda et une bourse. »

Malgré les défis réglementaires grandissants, Bitpanda semble déterminée à s’adapter aux lois européennes et à répondre à un besoin « non comblé » dans le domaine des services financiers institutionnels en cryptos.


Sources : Coin Desk, Coin Telegraph


Sur le même sujet :