Accueil ActualitésActualités Blockchain

« La blockchain sera aussi largement adoptée qu’internet », dit le PDG de Circle.

Par Fredrik Vold
« La blockchain sera aussi largement adoptée qu’internet », dit le PDG de Circle. 101
Source: iStock/suphakit73

Les plateformes basées sur la blockchain deviendront « aussi largement adoptées qu'internet aujourd'hui », a dit Jeremy Allaire, le PDG de l’entreprise Fintech Circle, à l’émission Fast Money CNBC au cours de la conférence sur investissement Delivering Alpha 2018 à New York.

Lorsque l'animatrice de l'émission lui demande quelles sont les plateformes basées sur la blockchain qui seront les leaders pour ce qui est d'utiliser des applications novatrices et trustless, Allaire a déclaré qu’«Ethereum était en pleine phase de développement et que beaucoup de nouvelles plateformes allaient en être issues, ». Il a mentionné aussi EOS, NEO, Cardano, et d'autres projets de la nouvelle génération, ajoutant que « c'est vraiment comme une nouvelle couche d'infrastructure sur Internet sur laquelle nous pouvons tous construire ».

À un autre moment de l’émission, Barry Silbert, le PDG de Digital Currency Group, une société de capital-risque spécialisée dans le marché des devises numériques, a déclaré aux téléspectateurs qu'il pensait que le prix le plus bas du Bitcoin avait déjà été atteint.

Lorsqu'on lui a demandé ce qui avait provoqué la baisse, Silbert a répondu: « Je pense que les “ours” (bears) ont manqué d'énergie, n’avaient plus de Bitcoins à vendre, et je pense que d'un point de vue technique, ça commence à sentir bon. Quand le président de la Fed, le système bancaire central des États-Unis dit des choses négatives sur Bitcoin [...] et que Bitcoin ne bouge pas, je pense que c'est un signe vraiment haussier ».

Le président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a déclaré mercredi que les monnaies numériques, comme le bitcoin, n'avaient « aucune valeur intrinsèque » et n’étaient bonnes que pour essayer de cacher ou de blanchir de l'argent, a rapporté Marketwach. S'exprimant devant le comité des services financiers de la Chambre des représentants, M. Powell a ajouté que la surveillance du marché des devises numériques n'était pas le rôle de la Fed mais plutôt une « question de protection des consommateurs ».
_____
Regardez la vidéo en entier avec Jeremy Allaire:

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles