BlockFi : le prêteur de cryptomonnaies pourrait bientôt pouvoir rembourser ses clients

Benoit de Jessey
| 3 min de lecture

Le tribunal de faillite des Etats-Unis vient d’approuver conditionnellement la déclaration de divulgation de BlockFi. Cette décision, annoncée le 2 août 2023, s’inscrit dans le cadre du plan de redressement de l’entreprise, visant à maximiser la récupération pour les clients et à assurer une distribution rapide des fonds.

Le plan de BlockFi

Le plan de BlockFi, intégré dans le cadre du Chapitre 11, est conçu avec l’objectif principal de maximiser les récupérations pour les créanciers et de fournir les distributions les plus rapides possibles. Il prévoit le retour des actifs numériques détenus dans les comptes de portefeuille BlockFi aux clients.

« La mission de BlockFi à travers ce processus a été de maximiser les récupérations pour nos créanciers, et l’approbation conditionnelle de notre Déclaration de Divulgation nous rapproche d’un pas de la réalisation de cet objectif »

Mark Renzi, Directeur de la Restructuration de BlockFi

En plus de cela, le plan prévoit le retour sécurisé des actifs non liés au portefeuille aux créanciers. Cette mesure vise à garantir que tous les créanciers, y compris ceux qui ne détiennent pas d’actifs dans les portefeuilles BlockFi, reçoivent une part équitable de la récupération.

Le plan contient également des dispositions spécifiques concernant les retraits et les créances. Les clients dont les retraits sont supérieurs à 250 000 $ depuis le 2 novembre 2022 sont soumis à des exceptions, ce qui reflète une approche nuancée pour traiter les créanciers de différentes tailles et de différents types.

Enfin, le plan prévoit une distribution en espèces unique pour les créanciers ayant des créances inférieures à 3 000 $. Cette mesure, qui permettra une distribution de 50% de leur créance, est conçue pour accélérer le processus de récupération pour les petits créanciers et simplifier le processus de distribution.

Le processus de vote

Le processus de vote nécessite la participation active des créanciers éligibles, avec une date limite pour voter fixée au 11 septembre 2023. Cette date a été soigneusement choisie pour permettre un temps suffisant pour l’examen et la prise de décision, tout en maintenant le processus en mouvement.

BlockFi encourage tous les clients, y compris ceux qui ne sont pas éligibles à voter, à examiner attentivement la déclaration de divulgation et les documents connexes.

Cette étape garantit que tous les créanciers comprennent pleinement le plan et ses implications. La société a mis en place des mesures pour faciliter ce processus, y compris la fourniture d’un ensemble complet de sollicitation contenant toutes les informations essentielles pour le vote.

L’importance du processus de vote ne peut être sous-estimée. Il s’agit d’une étape démocratique qui permet aux créanciers d’avoir leur mot à dire dans le processus de redressement. Le succès du plan dépend en grande partie de la participation et de l’approbation des créanciers, et BlockFi a clairement indiqué son désir de travailler en étroite collaboration avec eux pour assurer une issue favorable.

Néanmoins, certaines entités telles que FTX, 3AC, et la SEC se sont opposés au plan de faillite proposé. De plus, BlockFi se concentre sur la récupération de fonds auprès d’entreprises inopérantes telles qu’Alameda, FTX,3AC, Emergent, Marex, et Core Scientific. Le succès ou l’échec dans ces affaires pourrait faire une différence de plus de 1 milliard de dollars dans les récupérations des clients. 

Source : BlockFi