Accueil Actualités

La banque centrale brésilienne modifie sa classification des cryptomonnaies

Par Tim Alper
La banque centrale brésilienne modifie sa classification des cryptomonnaies 101
Source: iStock/Madrolly

La banque centrale brésilienne - la Banco Central do Brasil (BCB) - a modifié sa façon de classer les cryptomonnaies.

Dans une annonce officielle, la BCB a annoncé qu'elle s'alignait avec les directives publiées par le Fonds monétaire international (FMI) sur les cryptomonnaies. Désormais, la BCB a déclaré que «l'achat et la vente de cryptomonnaies (en particulier dans les cas où il n'y a pas d'émetteur) seront enregistrés comme "actifs produits", ce qui signifie que des statistiques [cryptographiques] seront incluses dans les calculs d'actifs de la balance des paiements.»

La BCB a annoncé qu'elle avait pris les mesures nécessaires pour traiter les statistiques de la balance commerciale et a déclaré:

"Le Brésil est un importateur net de [cryptomonnaies], ce qui a contribué à réduire l'excédent commercial lors du calcul de la balance des paiements."

La BCB a également noté qu’avant le changement, les achats de crypto-devises brésiliens par les Brésiliens à l’aide de bourses étrangères ne figuraient pas dans les registres officiels de la banque centrale.

Et la BCB a déclaré: «L’activité de minage de cryptomonnaies sera désormais considérée comme un processus productif».

Les directives du FMI, publiées dans un document intitulé «Traitement des avoirs cryptographiques dans les statistiques macroéconomiques», ont été publiées pour la première fois l'année dernière et des institutions telles que la Banque centrale européenne ont déjà commencé à les mettre en œuvre.

Bien que cette décision puisse avoir peu d’impact immédiat sur les investisseurs individuels dans le pays, elle fait partie d’un ensemble de mesures radicales visant à réglementer ce secteur brésilien en pleine croissance - et sera considérée par beaucoup comme un nouvel élan pour la sensibilisation à la crypto.

Plus tôt ce mois-ci, le Trésor public du pays a réitéré ses appels aux citoyens pour qu’ils signalent toutes les transactions de cryptomonnaies - avec des amendes pour non-conformité.

Le parlement de São Paulo, l’État le plus riche du Brésil, est également sur le point d’introduire un impôt sur les gains cryptos. Et le mois dernier, l’ancien gouverneur de la BCB, Gustavo Franco, a parlé en termes élogieux de Bitcoin et du projet Libra de Facebook.

Lire aussi: L'Australie et le Brésil ont de bonnes nouvelles pour la cryptosphère

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles