Accueil ActualitésActualités DeFi

C’est quoi la finance décentralisée (DeFi) ?

C'est quoi la finance decentralisee DEFI
Photo: Adobe

Si vous vous intéressez à ce qui se passe dans le monde des cryptomonnaies, vous avez certainement vu apparaître dans les derniers mois un mot, une notion devenue aujourd’hui désormais incontournable: la DeFi. Employé à toutes les sauces, ce mot-valise qui vient de DEcentralized FInance (finance décentralisée), la DeFi est un des domaines de la cryptosphère qui suscite autant l’enthousiasme, voire de l’hystérie, que de craintes. En effet, si beaucoup considèrent la DeFi comme un secteur très prometteur et révolutionnaire, d’aucuns mettent en garde face à la frénésie ambiante et l’explosion fulgurante de la valeur totale bloquée (TVL) qui atteint presque au moment d’écrire ces lignes les 10 milliards de dollars. Cet afflux extrêmement intense de capitaux n’est pas sans rappeler la folie de 2017 qu’il y avait eu autour des ICO dont la plupart des projets sont aujourd’hui passés aux oubliettes. Voyons donc ensemble ce qu’est la DeFi.

L'argent dans la DeFi / Source: DefiPulse
L'argent dans la DeFi / Source: Defi Pulse

Finance traditionnelle ou décentralisée: une histoire de confiance

La DeFi, c’est tout simplement l’équivalent de notre système financier actuel, mais en version décentralisée, c’est-à-dire sans les intermédiaires, les autorités centrales, les tiers de confiance comme les banques. Dans la finance traditionnelle, pour envoyer de l’argent à quelqu’un, vous devez passer par ces fameux intermédiaires. Pour faire le moindre virement, vous devez utiliser les services de votre banque ou d’une société comme PayPal ou Western Union. Vous ne pouvez pas envoyer directement de l’argent à quelqu’un à part si vous mettez des billets de banques dans une enveloppe que vous envoyez par la Poste, ce qui n’est pas la façon de transférer de la valeur la plus sécuritaire du monde, vous en conviendrez.

C’est la même chose en ce qui concerne l’investissement que vous faites avec votre argent. Là aussi, vous devez faire confiance à un tiers, à un conseiller financier qui va contrôler vos avoirs et, espérons-le pour vous, générer des bénéfices. La DeFi propose de changer de paradigme en créant un système financier ouvert à tous et en réduisant cette notion de “confiance obligatoire” au minimum. Bye bye les autorités centrales. Cette option alternative est rendue possible car les outils technologiques le permettent désormais. Grâce à internet, aux cryptomonnaies, aux blockchains, et aux contrats intelligents (smart contracts), il est possible de construire ce nouveau modèle financier illustré par adage très populaire chez les bitcoiners: “Ne faites pas confiance, vérifiez”.

Les caractéristiques de la DeFi

La DeFi fonctionne essentiellement sur le protocole Ethereum (mais pas uniquement) et utilise des protocoles et des applications décentralisées (dApps). Ethereum est un réseau ouvert et décentralisé qui présente notamment l’avantage d’offrir aux développeurs une plateforme sur laquelle ils peuvent programmer des applications open source permettant, et c’est là que la DeFi est concernée, de créer, stocker et gérer des biens numériques (des jetons/tokens).

Ces applications sont décentralisées et font appel à des contrats intelligents qui sont des petits programmes ou scripts entièrement automatisés. Grâce à eux, il est possible d’établir des ententes complexes et irréversibles entre différentes entités sans qu’il y ait besoin de recourir à un intermédiaire comme dans le cas de la finance traditionnelle. Ce système décentralisé est résistant, transparent et accessible à quiconque possède une connexion internet. Une des grandes forces de la DeFi et de ses contrats intelligents, c’est qu’ils sont non seulement open source, mais aussi interopérables avec les autres contrats intelligents et entre les différentes plateformes de la DeFi. Les utilisateurs peuvent donc analyser le code et choisir leurs contrats intelligents en toute connaissance de cause. On est bien loin de l’opacité de la finance classique.

Quelques exemples de projets DeFi

S’il existe de très nombreux projets, produits et services dans le monde de la DeFi, si ceux-ci sont très différents, on constate cependant que les projets les plus populaire à l’heure actuelle, sont les plateformes d'emprunt et de prêt (Aave, Compound...). On retrouve là encore un parallèle avec la finance traditionnelle, mais en version décentralisée. C’est le même principe, des utilisateurs prêtent de l'argent et perçoivent des intérêts à d'autres utilisateurs qui font un emprunt. La seule différence, c’est que ça ne passe plus par une banque. Ce rôle de “vérificateur”, tiers de confiance est joué par les contrats intelligents qui gèrent tels des robots incorruptibles les différentes relations qui unissent les prêteurs aux emprunteurs, ce sont eux qui veillent notamment à la répartition des intérêts.

Plateformes Defi (source: Defi Pulse)
Plateformes DeFi (source: Defi Pulse)

Autre terrain de jeu de la DeFi: les stablecoins (cryptomonnaies dont la stabilité est assurée par le fait qu’elle repose sur un autre actif). Généralement, les stablecoins sont des cryptomonnaies rattachées à une monnaie fiduciaire comme le dollar américain. À titre d’exemple, le DAI est un stablecoin adossé au dollar américain et garanti par l'Ether (ETH). 1 DAI = 1 $. On notera que dans l’univers de la DeFi, les jetons servent aussi à la gouvernance d’un projet et donnent aux utilisateurs qui en possèdent un pouvoir décisionnel.

Dernier exemple de projets DeFi, ce sont les échanges décentralisés, aussi appelé DEX (Uniswap, Curve Finance). Il s’agit d’échanges cryptos qui ne possèdent pas d'opérateurs centraux. Le trading, les transactions se font de manière entièrement décentralisée, encore une fois grâce aux contrats intelligents. Pour utiliser ce type de plateforme de trading, il n’est pas nécessaire de vérifier son identité (KYC).

Bitcoin: déjà de la DeFi

Si le mot de DeFi est devenu récemment très à la mode, il faut bien comprendre que la finance décentralisée est née avec Bitcoin, le 3 janvier 2009. En effet, grâce à son protocole de type “pair-à-pair”, le réseau Bitcoin de Satoshi Nakamoto a tout simplement supprimé les intermédiaires, les tiers de confiance et permis à deux personnes de s’envoyer directement de la valeur, à savoir du Bitcoin.

Cet article n’est évidemment qu’un rapide survol du monde complexe et bouillonnant de la DeFi (voir schéma ci-dessous). Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas à suivre l’actualité DeFi sur Cryptonews.

La Defi
Source: ethresear.ch

Regardez “Comprendre la DeFi en 5 min” de la chaîne Dici:

_________________________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies; Zone SEPA Europe et citoyens français:

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada:

Pour acheter des cryptomonnaies à travers le monde:

Pour investir dans le minage ou les masternodes:

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme:

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins:

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies:

Pour accumuler des cryptos en jouant:

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles