Canada : de gros investisseurs crypto sont cambriolés à leur domicile

Antoine Palloteau
| 3 min de lecture

Le Canada fait face à une recrudescence de cas de vols de gros investisseurs crypto. Alors que le pays se classe au 22e rang du l’indexe d’adoption crypto de Chainalysis, les forces de l’ordre incitent les détenteurs à prendre des précautions quant à la mise en sécurité de leurs actifs. 

Des gros investisseurs volés à domicile 

Dans un communiqué publié le 19 juillet, la GRC (Gendarmerie Royale du Canada) de Richmond et le Service de police de Delta mettent en garde contre l’augmentation des vols à l’encontre d’importants investisseurs crypto directement dans leur propre lieu de résidence

Le sergent d’état-major Gene Hsieh du Groupe des crimes majeurs de la GRC de Richmond déclare : 

“Il semble que quelqu’un cible ces personnes pour leur voler de la cryptomonnaie, et c’est pourquoi nous jugeons nécessaire de diffuser une mise en garde dans l’intérêt de la sécurité publique” 

Si les enquêteurs ne souhaitent pas révéler l’identité des victimes ni les sommes exactes volées lors de ces cambriolages, ils signalent qu’il s’agit des montants conséquents. Les enquêtes sont d’ailleurs toujours en cours. 

Selon les informations recueillies par les autorités à ce jour, il semblerait qu’un mode opératoire soit récurrent. Dans tous les cas recensés, le malfaiteur se ferait passer pour un livreur ou une “personne en position d’autorité” afin de pouvoir pénétrer dans le domicile de sa victime. Le voleur accèderait par la suite aux informations cryptos sensibles de sa victime, une fois à l’intérieur de leur lieu de résidence. Le sergent-chef Jill Long des services d’enquête du Service de police de Delta explique : 

“Les suspects semblent savoir que les victimes sont très investies dans la cryptomonnaie, ils savent où elles vivent et viennent les dévaliser chez elles” 

Le temps du rassemblement d’informations est venu. La police canadienne appelle ses concitoyens victimes de ce type de vol à les signaler le plus tôt possible afin de pouvoir faire avancer les enquêtes. 

De la prévention pour éviter ces actes criminels

Les forces de l’ordre souhaitent faire diminuer l’occurrence de ces cas de vols. Pour ce faire, le communiqué de la GRC contient des recommandations pour “éviter d’être victimes d’actes criminels chez soi”.

Il s’agit premièrement de ne pas laisser entrer chez soi ni livreur ni personne d’autorité se présentant à l’improviste. Si la personne se refuse à décliner son identité ou si elle refuse de partir, la victime potentielle devrait composer le 911.Deuxièmement, il s’agit de garder objets de valeurs et informations sensibles en lieu sûr

La GRC recommande ensuite de ne discuter de questions financières qu’avec des personnes de confiance. Par conséquent, ni en public, ni sur les réseaux sociaux. La dernière recommandation incite à un processus d’investissement prudent, de ne “traiter qu’avec des courtiers réputés”. 

En résumé, les autorités canadiennes appellent à la vigilance des investisseurs crypto dans le pays. Si la police ne communique pas sur les sommes dérobées, elle ne communique pas non plus sur la progression des enquêtes. Des malfaiteurs courant peut-être toujours, la prudence est donc de mise pour les gros détenteurs canadiens. 

Sources : The Block , Gendarmerie Royale du Canada