Accueil ActualitésActualités Bitcoin

Un exchange crypto canadien déclare avoir perdu les fonds et est soupçonné d’escroquerie

Par Fredrik Vold
Un exchange crypto canadien déclare avoir perdu les fonds et est soupçonné d’escroquerie 101
Source: iStock/izusek

Ça semble être l’une des pires gestions de crise d’un exchange crypto répertoriées connu à ce jour. MapleChange, un exchange relativement petit et basé à Edmonton au Canada, a annoncé dimanche: “quelqu’un a réussi à retirer tous les fonds de notre exchange”, ajoutant que “tant que l'enquête n'est pas terminée, nous ne pouvons rien rembourser”.

En raison d'un bug, certaines personnes ont réussi à retirer tous les fonds de notre échange. Nous sommes en train de mener une enquête approfondie à ce sujet. Nous sommes extrêmement désolés que cela se termine ainsi. Tant que l'enquête n'est pas terminée, nous ne pouvons rien rembourser.

Un exchange crypto canadien déclare avoir perdu les fonds et est soupçonné d’escroquerie 102
A screenshot of the exchange's website.

Plus tard, ils ont ajouté "parce que nous n'avons plus d'argent pour rembourser qui que ce soit, l'exchange doit malheureusement fermer".

Selon la version archivée (du 28 octobre) du site qui affirme être “une plateforme de trading rapide, fiable et pertinente, pour les vétérans et les débutants”, elle compte plus de 8000 utilisateurs enregistrés et son volume de trading quotidien était de 900 BTC (5,8 millions de dollars) au moment des faits. Le 27 octobre, l’exchange a annoncé que sa maintenance était officiellement terminée tout comme la mise à niveau de son serveur. L’exchange a ensuite indiqué: “Profitez de notre nouveau look élégant, restez à l’écoute pour les futures mises à jour, car nous n’avons pas encore terminé”. Lundi matin, le site n’était pas accessible.

Apprenant la nouvelle hier, les membres de la communauté ont travaillé dur pour trouver qui était derrière l'exchange, qui ne fournit pas d'informations en ligne sur les membres de son équipe. Un compte Twitter appelé Maplechange’ed a déjà identifié la personne qui, selon eux, est à l'origine de cet exchange douteux, il s’agirait d’un jeune homme résidant à Edmonton, au Canada.

Après la publication du premier message Twitter, l’exchange a désactivé son compte Twitter et les rumeurs selon lesquelles le “piratage” serait en fait une “arnaque de sortie (exit scam)” classique ont rapidement commencé à circuler en ligne.

Dans un scam de type “exit scam”, une personne qui gère un exchange crypto commence par créer un climat de confiance avec les clients, qui déposent ensuite de l'argent sur cet exchange. Une fois que suffisamment d’argent ou d’actifs numériques ont été déposés, l’exchange ferme et les opérateurs disparaissent.

Le fait de désactiver les médias sociaux et les autres canaux de communication pour “penser à une solution” est une manière très suspecte de gérer ce que la société prétend être un piratage.

Cinq heures plus tard, le compte Twitter de MapleChange est cependant finalement revenu en ligne avec ce tweet:

L’incident devrait servir de rappel important à tous les membres de la communauté crypto, il ne faut pas conserver de monnaie fiat ou des cryptos directement sur des exchanges. Il est en effet généralement recommandé de transférer les fonds vers des portefeuilles matériel ou logiciel externes dans lesquels l'utilisateur détient les clés privées une fois l’opération effectuée.

MapleChange n'a pas encore répondu à une demande de commentaire de Cryptonews.com. Nous mettrons à jour l’article si ça venait à changer.

Suivez-nous sur Twitter ou rejoignez-nous sur Telegram

Plus d’articles