Le CBDC des îles Caraïbes face à des difficultés techniques depuis plus d'un mois

DCash, la monnaie numérique de banque centrale (CBDC) créée sous la supervision de la Banque centrale des Caraïbes orientales (Eastern Caribbean Central Bank, ECCB), est hors ligne depuis plus d'un mois et des problèmes techniques continuent d'affecter la plateforme, ce qui suscite une inquiétude croissante parmi les utilisateurs.

Source: AdobeStock / Debbie Ann Powell

"La plateforme DCash reste indisponible, ce qui entraîne l'impossibilité pour tous les utilisateurs d'effectuer des transactions", a déclaré l'opérateur de la CBDC dans un communiqué daté du 14 février, dernière mise à jour en date. 

Il ajoute que "l'ECCB continue de travailler avec le fournisseur de services Bitt Inc pour rétablir la fonctionnalité du système dans son intégralité".

L'ECCB a annoncé à la mi-janvier que la plateforme avait subi une "interruption" qui n'a compromis aucune donnée, mais qui a obligé l'opérateur de DCash à interrompre toutes les transactions.

DCash est une version numérique du dollar des Caraïbes orientales. Cette option de paiement numérique a été mise en œuvre dans cinq économies insulaires de la région : Antigua-et-Barbuda, Grenade, Saint-Kitts-et-Nevis, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines. 

Pour déployer DCash dans le cadre d'un projet pilote, l'ECCB s'est associé à un certain nombre de banques, de coopératives de crédit et d'entreprises, et a chargé le prestataire de services Bitt Inc de développer la CBDC.

Josh Lipsky, directeur du GeoEconomics Center du think tank américain The Atlantic Council, a déclaré à Bloomberg que les déboires rencontrés par l'opérateur de la CBDC mettaient en lumière les difficultés auxquelles sont confrontés les pays qui décident de lancer leurs cryptomonnaies respectives soutenues par leur banque centrale.

"C'est une étude de cas importante sur les choses qui peuvent mal tourner dans le déploiement et l'expansion d'une monnaie numérique", a déclaré Lipsky. "Chaque pays qui essaie [de] faire un déploiement à grande échelle a rencontré des problèmes".

Malgré cela, Geo. F. Huggins & Co, une holding basée à la Grenade qui a été la première entreprise à accepter un paiement en DCash il y a environ un an, reste convaincue que la CBDC pourrait devenir un élément clé du paysage des paiements de la région.

"Alors que nous commençons à sortir du [COVID-19], nous pensons que le DCash deviendra l'une des options de paiement préférées dans un avenir proche", a déclaré Najuma Francis-Patrick, directeur du marketing d'entreprise chez Geo. F. Huggins & Co.

La CBDC des Caraïbes orientales a été lancée en mars 2021. Entre-temps, Bitt Inc., dont le siège est à la Barbade, a participé à divers projets de CBDC dans le monde, notamment le déploiement de l'eNaira au Nigeria.

_______________________

Suivez nos liens d'affiliés:

Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse 

Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy

Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi

Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor

Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage ou les masternodes :

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

________________

Voici les sources d’informations qu’on vous propose:

Notre newsletter hebdomadaire gratuite: https://www.getrevue.co/profile/CryptonewsFR

Twitter: https://twitter.com/cryptonews_FR

Telegram: https://t.me/cryptonews_FR

LinkedIn: https://www.linkedin.com/company/11745115