Celsius aurait peu de chances d'obtenir un renflouement de la part des investisseurs

Alors que le ralentissement déclenché par Celsius Network (CEL) continue d'avoir un impact sur les entreprises cryptos dans le monde entier, les investisseurs derrière l'entreprise sont peu susceptibles de renflouer le prêteur crypto en difficulté, selon les déclarations "de personnes ayant une connaissance de la situation" à Financial News.

Source: AdobeStock / Diana Vyshniakova

Le fonds de pension canadien Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) et WestCap, une société de capital de croissance créée par l'investisseur technologique et ancien directeur financier d'Airbnb, Laurence Tosi, ne devraient pas injecter davantage de fonds pour aider Celsus, auraient déclaré ces personnes au média. L'année dernière, WestCap et CDPQ ont mené un tour de financement de série B dans le cadre duquel environ 750 millions de dollars ont été levés pour Celsius, portant la valorisation de la startup à plus de 3 milliards de dollars.

"Peu de gens semblent confiants", aurait déclaré une personne au courant des discussions entre Celsius et ses investisseurs. "Il y avait plus de risques dans cette affaire que ce qui a été pleinement apprécié".

Les acteurs du secteur crypto continuent de faire des efforts pour se distancier des dommages causés par Celsius. Entre autres, MakerDAO a récemment voté pour la suspension temporaire de la capacité d'Aave (AAVE) à générer du DAI pour le pool de prêts de la plateforme de prêts sans garantie par le biais du module de dépôt direct de DAI (D3M), par crainte que les retombées de Celsius ne fassent exploser le peg du staked Ether (stETH).

Cependant, aujourd'hui, Stani Kulechov, fondateur d'Aave et de Lens Protocol, a affirmé que,

"Celsius a pris des mesures pour rembourser les emprunts sur le protocole Aave et fournir plus de garanties pour diminuer leur exposition."

Entre-temps, la société basée en Floride, aux États-Unis, pourrait être confrontée à d'autres problèmes, car les organismes de réglementation des valeurs mobilières des États de l'Alabama, du Kentucky, du New Jersey, du Texas et de Washington ont lancé des enquêtes sur la décision prise cette semaine par Celsius Network de suspendre les rachats de ses clients, a déclaré à Reuters Joseph Rotunda, directeur de l'application de la loi au Texas State Securities Board.

Joseph Borg, directeur de l'Alabama Securities Commission, a confirmé que les organismes de réglementation des valeurs mobilières de l'Alabama, du Texas, du New Jersey et du Kentucky enquêtaient sur cette affaire. Borg a déclaré que Celsius a répondu aux questions des régulateurs, mais que l'enquête en est encore à ses débuts.

Suivez nos liens d'affiliés:

  • Pour acheter des cryptomonnaies en Zone SEPA, Europe et citoyens français, visitez Coinhouse
  • Pour acheter des cryptomonnaies au Canada, visitez Bitbuy
  • Pour générer des intérêts grâce à vos bitcoins, allez sur le site de BlockFi
  • Pour sécuriser ou stocker vos cryptomonnaies, procurez-vous les portefeuilles Ledger ou Trezor
  • Pour transiger vos cryptos de façon anonyme, installez l'application NordVPN

Pour investir dans le minage de cryptomonnaies ou les masternodes:

Pour accumuler des cryptos en jouant :

  • Au poker sur la plateforme de jeux CoinPoker
  • À un fantasy football mondial sur la plateforme Sorare

Restez informé grâce à notre newsletter hebdomadaire gratuite et à nos réseaux sociaux: